Keljob se paie les Bleus à la télévision


Par Gaëlle Fillion | le mercredi 12 septembre 2012 | Site emploi généraliste
Keljob se paie les Bleus à la télévision

Le jobboard généraliste est partenaire de la diffusion des matchs qualificatifs de la prochaine Coupe du Monde de football. Un investissement publicitaire significatif qui témoigne de la volonté de Keljob de gagner des points de notoriété. Et ce, malgré la crise qui fragilise le marché hyperconcurrentiel des sites d’emploi.

Keljob frappe un grand coup

Depuis août dernier et jusqu’à la mi-novembre, l’avatar vert et noir de Keljob joue l’apprenti footballeur sur le petit écran, avant, pendant et après 6 matchs décisifs l’Equipe de France. Au total, 100 passages sont prévus sur TF1 et M6 à travers plusieurs formats publicitaires : bandes-annonces de promotion en amont des rencontres, spots partenaires pour inaugurer et clore chaque mi-temps ou présence du logo pendant les matchs. « Nous avons fait le choix de nous associer à des programmes puissants en termes d’audience et fédérateurs en termes de cible » explique Sophie Ak, directrice marketing de Keljob. Un beau coup « d’image » donc, sans doute doublé d’un gros coût financier pour le jobboard, qui déploie ce dispositif d’envergure alors que le marché est morose. En parallèle de la campagne TV, le plan média prévoit en effet des insertions presse, des espaces web et mobile ainsi qu’une présence renforcée sur les réseaux sociaux.

Si booster le trafic de Keljob.com n’est pas le principal objectif de cette campagne à court terme, Sophie Ak confirme toutefois que les effets d’un spot TV à une heure de grande écoute sont immédiats. « Lors des trois matchs déjà joués, nous avons battu des records d’audience de notre site mobile. Et le nombre de téléchargement de notre application Iphone a été multiplié par 5 » ajoute-t-elle.

Le site soigne sa rentrée

« L’emploi est un enjeu fort à cette période de l’année. Nous misons sur l’effet bonne résolution » résume la directrice marketing. Ces investissements correspondent également à une étape charnière pour Keljob qui doit imposer son nouveau business model. D’un méta-moteur, le jobboard s’est en effet transformé en site média en juin dernier, hébergeant désormais ses offres d’emploi. « Le renouvellement de l’Equipe de France correspond bien au renouveau de Keljob » confirme Sophie Ak, qui se défend toutefois d’avoir mis en place une campagne isolée. Le groupe Figaro Classified continuera semble-t-il à investir dans de solides plans médias pour ses jobboards. Une stratégie pour préparer l’après crise ?

Transférer cet article à un ami