Jobintree, le site emploi lancé par deux anciens directeurs de Keljob, est en ligne


Le vendredi 04 avril 2008 | Site emploi généraliste
Jobintree, le site emploi lancé par deux anciens directeurs de Keljob, est en ligne

Jobintree vient d’ouvrir ses portes. Sa différence ? Demander aux candidats : « Quel est votre métier ? »

L’ergonomie de Jobintree permet de simplifier la recherche d’emploi. Son objectif est alors de permettre au candidat de trouver l’ensemble des annonces qui lui correspondent en quelques clics, sans être pollué par des résultats non pertinents.

Les annonces sont ainsi réparties en 12 sites métiers spécifiques : Commercial & Vente ; Direction ; Finance & Comptabilité ; Juridique & RH ; Informatique & Télécom ; Santé et Social ; Prestations de services ; Restauration, Tourisme & Loisirs ; Industries et Bâtiment ; Commerce, Artisanat et Agriculture ; Secrétariat & Hôte(sse) ; Marketing, Com & Création

C’est donc la première fois que la sélection s’opère selon l’idée que le candidat se fait de son métier, et non par critère de fonction ou de secteur. Les avantages pour les internautes sont nombreux : reconnaissance de leur métier et de ses spécificités, gain de temps avec une recherche facilitée, pertinence de la recherche… Quant aux recruteurs, ils y gagneront en qualité. Ils auront moins de CV mais des CV plus qualifiés.

Ce site très ambitieux veut donc s’imposer sur le marché très encombré des sites emploi généralistes avec un nouveau modèle réunissant la puissance d’un site généraliste avec la pertinence des sites spécialisés. La facturation est aussi différente. Les recruteurs ne paient plus un forfait unique quel que soit le poste et le métier mais un coût au CV reçu. Le prix au CV allant de 10 à 30 euros suivant le poste et le profil.

Les cofondateurs de Jobintree, Fabrice Robert et Carlos Goncalves, connaissent très bien le monde du e-recrutement. Ce sont en effet deux anciens dirigeants de Keljob.com. Jobintree connaîtra-t-il le même succès que le méta-moteur de recherche d’emploi ? A suivre !

Transférer cet article à un ami