"La stratégie du candidat a évolué"  Clémentine Eurieult, directrice marketing de CareerBuilder France


Par Gaëlle Fillion | le vendredi 14 septembre 2012 | Site emploi généraliste
"La stratégie du candidat a évolué"  Clémentine Eurieult, directrice marketing de CareerBuilder France

CareerBuilder officialise le lancement de « Talent Network » en France : un site carrière clé-en-main aux perspectives prometteuses. Optimisée pour le référencement naturel et le web social, cette solution de sourcing - couteuse mais puissante - part du constat empirique que les stratégies online des candidats et des recruteurs divergent. Clémentine Eurieult nous explique comment cette nouvelle offre promet de les réconcilier.

Comment Talent Network se distingue-t-il d’un site carrière ?

Notre outil vise la performance web : il attire les talents et génère de la visibilité. Son objectif est différent des sites « carrière » traditionnels, plutôt conçus comme un levier d’image. Au-delà du mauvais référencement des offres, leur ergonomie contraignante implique généralement un fort taux d’abandon dans le processus de candidature. Pour concevoir Talent Network, CareerBuilder a analysé le comportement de ses internautes depuis 15 ans. Conclusion : le recruteur est face à un candidat-consommateur qui multiplie les sources d’offres d’emploi. En somme, il fallait adapter les pratiques du e-commerce au recrutement

Quelles sont les fonctionnalités de ce nouvel outil ?

Grâce à un puissant outil de SEO, Talent Network optimise la visibilité de chaque nouvelle offre de l’entreprise sur les moteurs de recherche ou les réseaux sociaux. Plusieurs centaines de liens potentiels peuvent être générés pour une même annonce. La multidiffusion automatique des offres sur des sites d’emploi est également prévue. En parallèle, l’outil permet aux entreprises de constituer et d’animer un réservoir actif de futurs talents. Les internautes sont invités à rejoindre le « réseau » de la marque employeur pour recevoir des offres et des informations pertinentes. Le recruteur pourra en effet automatiquement garder le contact avec sa base de candidats potentiels grâce à un outil CRM et un dispositif d’emailing.

Comment se passe la mise en place ?

Talent Network s’intègre à l’architecture SIRH de l’entreprise en moins de 60 jours. Le recruteur a accès à un back office relié directement à son ATS, s’il en a un. Un ingénieur et une équipe dédiée accompagnent la mise en œuvre du projet, notamment pour aider le client à optimiser ses mots-clés. En frontpage, l’internaute a quant à lui accès à une adresse construite sur le modèle suivant : www.jobs.net/jobs/entreprise. Une URL optimisée pour le référencement.

Quel type de recruteurs ciblez-vous ?

L’offre s’adresse aux entreprises ou aux cabinets qui assurent au moins 80 recrutements par an. Nous sommes en négociation avec deux grandes entreprises en France. La solution a déjà fait ses preuves aux Etats-Unis et commence à bien se développer au Royaume-Uni et en Allemagne avec des références comme H&M et BMW. La licence annuelle est vendue 40 000 € auxquels viennent s’ajouter 10 000 € la première année pour la mise en place et le paramétrage. Au regard de la simplicité de l’outil, les coûts d’apprentissage sont faibles. Sans compter les économies potentielles en termes de temps, de ressources et de budget d’achat de mots-clés.

Peut-on mesurer le ROI de l’outil ?

En plus des reporting trimestriels, un tableau de bord donne accès en temps réel aux indicateurs de performance de Talent Network : trafic sur les offres, taux de conversion en candidatures, nombre de clics, etc.

Transférer cet article à un ami