« Figaro Classifieds et RegionsJob ont racheté Talentplug », Charles Cantineau, Talentplug


Le jeudi 04 septembre 2014 | Site emploi généraliste
« Figaro Classifieds et RegionsJob ont racheté Talentplug », Charles Cantineau, Talentplug - D.R.

La rentrée démarre bien pour Talentplug ! Deux ans après avoir levé 455 000 euros, la start-up, qui édite une plateforme SaaS de multidiffusion d’offres d’emploi, vient de convaincre Figaro Classifieds et RegionsJob d’entrer dans son capital. Un rachat qui va permettre à la société lilloise de décupler sa force commerciale, comme l’explique son directeur général Charles Cantineau.

Comment s’est déroulé le rapprochement avec Figaro Classifieds et RegionsJob ?

En préparant une levée de fonds que nous prévoyons effectuer d’ici la fin de l’année, nous avons échangé avec les groupes Figaro Classifieds et RegionsJob, qui sont des partenaires de longue date. En tant qu’intermédiaire technique, il nous a semblé intéressant que deux sociétés concurrentes entrent dans le capital de Talentplug. C’est, pour nous, une manière de garantir l’indépendance de notre start-up vis-à-vis de nos partenaires, en l’occurrence 450 sites emplois, 15 ATS, 7500 écoles ainsi que les réseaux sociaux.

Quelle est la part du capital que vous avez cédée ?

Depuis le début du mois de septembre, mon associé et moi ne sommes plus actionnaires de Talentplug. Nous avons cédé 50 % de notre capital au Figaro Classifieds et 50 % à RegionsJob. Le montant de l’acquisition, sous forme de prises de participation, est resté confidentiel. Cette opération va nous permettre de bénéficier de l’expérience de deux acteurs majeurs du marché. Nous allons, par exemple, pouvoir élargir notre couverture commerciale grâce à l’appui des 180 commerciaux de Figaro Classifieds et de RegionsJob.

Quels projets souhaitez-vous mener avec vos nouveaux actionnaires ?

Notre ambition est de devenir, d’ici trois ans, le leader du marché du multiposting. Pour y arriver, nous prévoyons d’effectuer plusieurs recrutements. En fin d’année et en début d’année prochaine, des commerciaux, des développeurs et des experts de la relation client devraient notamment rejoindre notre équipe, aujourd’hui composée de 13 collaborateurs. Grâce à nos nouveaux actionnaires, nous devrions également accélérer notre démarche qui consiste à démocratiser la multidiffusion, aujourd’hui réservée aux grands groupes.

De nouvelles fonctionnalités vont-elles voir le jour ?

L’entrée de Figaro Classifieds et de RegionsJob dans notre capital va nous permettre d’innover davantage ! De nouvelles fonctionnalités permettront, prochainement, d’aller plus vite dans la saisie des annonces. Nous devrions également poursuivre le développement de notre nouvelle solution de recrutement mobile Flashmyjobs, qui permet aux recruteurs de transformer un support de communication inerte en une offre d’emploi interactive, grâce au QR Code. L’enseigne McDonald’s et plusieurs sociétés d’intérim ont déjà été séduites par cette application.

Vous avez récemment changé votre modèle de monétisation. Va-t-il vous permettre de toucher davantage d’entreprises ?

Il y a quelques semaines, nous avons sorti une nouvelle version de notre offre commerciale. Nous nous rémunérons désormais sur la vente de packs. Comme les jobboards, nous vendons nos offres comme des emplacements. Cette approche, qui semble mieux répondre aux besoins des entreprises, nous permet d’adresser des sociétés de toutes tailles, y compris les PME, dans la mesure où notre premier pack démarre à 99 euros hors taxes par mois. C’est un prix vraiment accessible au regard de ceux proposés sur le marché.

En quoi votre solution de multiposting se différencie-t-elle de ses concurrentes ?

Elle est axée sur l’analytique. Nous permettons aux recruteurs de mesurer l’efficacité des campagnes de recrutement qu’ils entreprennent. Notre approche est également davantage orientée vers le marketing RH. Notre outil Flashmyjobs incarne cette démarche : nous permettons aux recruteurs de créer du lien avec les candidats en situation de mobilité via un QR Code et non via un simple site carrière. Enfin, notre gestion des abonnements est approfondie : nos clients peuvent choisir le temps de diffusion et de rotation de leurs annonces, leur type d’emplacement…

 

Aurélie Tachot

Transférer cet article à un ami