Fidélité à son entreprise : une contrainte plus qu’un choix


Le lundi 04 mai 2009 | Site emploi généraliste

Le spécialiste du recrutement en ligne Monster vient de publier un baromètre sur la fidélité des salariés français à leur entreprise. À première vue, cette fidélité relève davantage d’une contrainte que d’un choix personnel.

Plus d’un salarié sur deux (54 %) avoue rester dans son entreprise en raison de la situation économique actuelle qui ne l’incite pas à en changer. À l’inverse, seul un quart des sondés font véritablement le choix de rester, estimant leur travail intéressant.

Par ailleurs, à la même question « qu’est-ce qui vous fait rester dans votre entreprise actuelle ? », 14 % des salariés interrogés ont opté pour la réponse « ici ou ailleurs, c’est du pareil au même ».Dans un communiqué, le Vice Président Directeur Général de Monster France et Europe du Sud, Bruno Brémond conseille aux entreprises de « proposer à leurs salariés un plan de gestion de carrière » et de « veiller à motiver leurs équipes ». « En effet, de bons éléments en perte complète de motivation, pourraient plus tard avoir recours au changement d’entreprise pour atteindre de nouveaux objectifs », poursuit-il.

L’enquête a été réalisée auprès de 1 382 internautes interrogés sur le site Monster.fr.

Transférer cet article à un ami