Etude CareerBuilder : les vacances des salariés français


Le mardi 08 juillet 2014 | Publi-reportage - Site emploi généraliste
Etude CareerBuilder : les vacances des salariés français - D.R.
L’été arrive, de plus en plus de salariés se préparent à délaisser les pavés pour la plage afin de profiter de congés bien mérités, les doigts de pied en éventail. En France 82 % des salariés à temps-plein prévoient de faire une pause cet été, contre 65 % l’an passé ! 69 % partiront pour une destination estivale contre 59 % l’an passé soit 10 % de plus cette année qui ne resteront pas chez eux pendant leurs congés

 !

Cette étude nationale a été effectuée en ligne pour CareerBuilder en janvier 2014 sur un panel de 1 000 employés de tous secteurs d’activité et quelle que soit la taille de l’entreprise. Elle démontre que davantage de salariés ont les moyens financiers de partir en vacances cette année (14 % déclarent ne pas être en capacité de partir en vacances cette année contre 19 % l’an passé) mais aussi que ceux qui le peuvent, sont plus susceptibles d’en prendre.

Pour l’été 2014, 4 % confient ne pas avoir prévu de vacances même s’ils peuvent financièrement se le permettre contre 16 % l’an passé.

Les congés sont bénéfiques au salarié comme à l’entreprise.

« Cette augmentation du nombre de salariés partant en vacances démontre une plus grande confiance dans l’économie française et présente de réels bénéfices tant pour les salariés que pour leurs employeurs. Ce temps passé hors de l’entreprise bénéficie bien entendu à sa vie personnelle, mais permet d’accroitre la productivité de l’entreprise » déclare Frédéric WOLDANSKI, Directeur Général de CareerBuilder France. « 55 % des salariés se disent moyennement ou fortement stressés au travail. Le stress peut-être un réel problème, spécialement avec ceux qui ont de fortes responsabilités ou qui ont eu une charge de travail très importante ces dernières années. Faire « un break » que ce soit lors d’un voyage ou juste en restant chez soi, va apaiser cet état de stress, améliorer leur état d’esprit et même offrir de nouvelles perspectives sur des projets futurs ».

Cette étude révèle d’autres tendances notables :

1/ La technologie rend la coupure moins facile.

De nos jours, celui ou celle qui hyper connecté(e) à son mobile, sa tablette, aux réseaux sociaux privés ou professionnels doit faire un effort quasi surhumain pour se « déconnecter » pendant ses vacances. Un tiers (28 %) des sondés restent en contact avec leur travail pendant leurs vacances ; 22 % ressentent l’obligation de vérifier leur boite email et 12 % celle d’écouter leur boite vocale professionnelle.

2/ Des attentes de la part des « managers ».

Plus d’un tiers des responsables sondés (managers, responsables de service, directeurs régionaux, etc.) avouent attendre des membres de leur équipe qu’ils restent en contact avec l’entreprise pendant leurs congés. La plupart d’entre eux (38 %) temporisent cependant en précisant que cela se produit uniquement si le salarié est partie prenante d’un projet d’envergure en cours.

Par ailleurs, 15 % des sondés déclarent avoir déjà menti à leur responsable en leur disant être injoignable pour éviter d’être contacté pendant leurs vacances.

3/ Des jours de congés perdus.

  • 21 % des sondés rapportent avoir perdu des jours de congé l’an passé faute de temps pour en profiter.
  • 14 % ont perdu au moins 4 jours sur la saison passée.

4/ Rater des moments en famille.

  • 38 % des sondés rapportent qu’à certaines occasions, ils ont dû travailler pendant que leur famille partait en vacances sans eux.

Rosemary HAEFNER, Vice-Présidente des Ressources Humaines chez CareerBuilder suggère quelques conseils pour tirer le meilleur parti de son précieux temps « libre ».

Préparez votre absence.

Parallèlement aux réservations de vols, d’hôtels ou autres, faites en sorte de vous organiser avec votre responsable et collègues avant votre départ, de manière à ce que les tâches quotidiennes soient bien assurées durant votre absence. Créer un planning simple à destination de ceux qui prendront votre relai permettra de vous rassurer (tout comme votre hiérarchie) durant votre période de congés.

« Coupez le cordon » pendant vos congés

7 % des sondés affirment se sentir coupables de ne pas être au travail lorsqu’ils sont en vacances, 22 % pensent que l’on attend d’eux de vérifier leurs emails et 9 % de travailler.

Les congés payés sont du temps pour profiter et non pour travailler. Etablissez avec votre responsable une alternative pour rester joignable si et seulement si une urgence professionnelle arrivait de manière à ne pas se sentir obligé de rester connecté.

Prévoyez un jour pour décompresser

Après un séjour de vacances, le retour au travail peut s’avérer abrupt. Si vous prévoyez un voyage, gardez-vous une journée pour vous recaler avant de reprendre le travail et écumer votre boite mail fort remplie. Cela vous permettra une reprise dans un environnement moins stressant.

Plus d’infos sur CareerBuilder

Transférer cet article à un ami