Conciliation famille/travail : les salariés insatisfaits


Le mardi 29 juillet 2008 | Site emploi généraliste
Conciliation famille/travail : les salariés insatisfaits

Selon une enquête de l'Ined et de l'Insee, un salarié sur deux déclare que son entreprise pourrait mieux faire pour l’aider à concilier travail et vie familiale.

Le temps partiel est ainsi souvent réservé aux femmes : les refus sont 4 fois plus élevés pour les hommes. De même, les employeurs accepteraient mieux les absences des mères que celles des pères en cas d'imprévus liés aux enfants. Les horaires "à la carte", pourtant plébiscités, ne sont pas plus souvent proposés à des parents qu'à l'ensemble des salariés. Enfin, plus de 90 % des salariés disent que leur employeur n'envisage pas de financer de crèche dans leur entreprise dans les années à venir.

Les avantages les plus répandus sont : les primes liées aux événements familiaux, le financement de spectacles ou aides aux vacances, et les contributions pour frais de garde...

Rappelons que les entreprises qui consacrent des dépenses pour faciliter la garde des enfants bénéficient d'un crédit d'impôt depuis 2004.

Transférer cet article à un ami