CleverConnect lève 5,5 millions d’euros pour accélérer à l’international


Le vendredi 21 juin 2019 | Site emploi généraliste
CleverConnect lève 5,5 millions d’euros pour accélérer à l’international - D.R.

Terminé l’auto-financement ! Né de la fusion des entreprises MeteoJob et Visiotalent en mai 2016, CleverConnect boucle une levée de fonds d’un montant de 5,5 millions d’euros auprès des fonds Sofiouest et Citizen Capital. Un capital qui va permettre à l’éditeur d’outils d’aide au recrutement de muscler sa R&D et de développer son offre logicielle auprès de grands groupes de d’ETI en France comme à l’international.

Première levée de fonds pour CleverConnect. L’entité, qui regroupe le jobboard Meteojob.com, la solution d’entretien vidéo Visiotalent, rachetée en mai 2016, et la plateforme de présélection de candidats HRmatch, finalise un tour de table de 5,5 millions d’euros. Ses investisseurs sont la société Sofiouest, qui accompagne déjà la pépite Klaxoon et l’application mobile dédiée à l’intérim Bruce et le fonds Citizen Capital, qui investit uniquement dans des projets visant un impact sociétal, environnemental… « Il y a 18 mois, nous avons fait nos premiers pas à l’international. Nous nous sommes aperçus que la stratégie de développement auto-financée que nous poursuivions jusqu’ici n'était plus adaptée aux opportunités que nous souhaitions saisir en dehors de la France. Nous avons donc décidé de faire entrer deux fonds dans notre capital afin de faire de CleverConnect une marque internationale  », explique Marko Vujasinovic, président de CleverConnect.Après avoir ciblé l’Espagne, l’Italie et le Benelux, l’éditeur devrait donc partir à la conquête de nouveaux marchés. « Nous visons en priorité, dès 2019, les marchés anglo-saxons (Royaume-Uni, Irlande) et germaniques (Allemagne, Autriche, Suisse). Cette stratégie nous a d’ores-et-déjà permis d'équiper plusieurs grands groupes internationaux sur l’ensemble de leurs filiales », explique Louis Coulon, co-fondateur de CleverConnect. Pour atteindre cet objectif, l’éditeur de 120 salariés prévoit d’effectuer une trentaine de recrutements d’ici la fin de l’année 2019.

Personnaliser le processus de recrutement

Grâce à cette première levée de fonds, CleverConnect espère également accélérer sur le volet de l’innovation technologique. Le groupe souhaite porter ses efforts de R&D à 30 % de son chiffre d’affaires, contre 20 % aujourd’hui. Concrètement, la société, qui dit disposer d’une des technologies « les plus avancées du monde », investira davantage dans les technologies de rupture associant le Big Data et l’intelligence artificielle, afin d’aider plus efficacement les candidats dans leur recherche d’emploi. « Les candidats sont à la recherche de parcours de recrutement personnalisés et individualisés permettant à chacun d’exprimer sa singularité. Cette transformation, également souhaitée par les entreprises, ne sera possible qu’avec l’aide de nouvelles technologies, notamment pour dégager les recruteurs des tâches à faible valeur ajoutée, les aider à valoriser leurs entreprises et enfin leur donner l’opportunité de se concentrer sur l’humain. Notre ambition est d’aider les entreprises à proposer un process de recrutement remarquable à leurs candidats. Nous développons, dans ce sens, une plateforme qui revisite de fond en comble l’expérience des candidats », précise Marko Vujasinovic. Pour financer tous ses projets, le groupe ne s’interdit pas de réaliser d’autres tours de table dès 2020. En 2018, CleverConnect a généré 14 millions d’euros de chiffre d’affaires. Il enregistre, chaque année, une croissance comprise entre 30 et 50 %. 

Aurélie Tachot

Transférer cet article à un ami