Careerbuilder met la main sur Les Jeudis, Stepstone sur LVE.


Le jeudi 17 juillet 2008 | Site emploi généraliste
Careerbuilder met la main sur Les Jeudis, Stepstone sur LVE.

Le mouvement de concentration se poursuit à un rythme effréné sur le marché français.
Le 10 juillet, Careerbuilder, l’un des deux grands sites généralistes américains, le second étant Monster, a annoncé l’acquisition du Groupe Les Jeudis.

Site spécialisé en informatique, le Groupe Les Jeudis s’était fortement diversifié au cours des dernières années en réalisant plusieurs acquisitions ciblées stratégiques comme eRecrut, CAO-emploi, Recrulex ou encore le logiciel RH ProfilSoft. Le montant de la transaction n’est pas public. Le Figaro et l’Expansion ont avancé toutefois un prix de l’ordre de 50 millions d’euros ! Le Groupe Les Jeudis avait réalisé un chiffre d’affaires de 10 millions d’euros en 2007 avec un niveau de marge très conséquent à plus de 40 %. Cédric Barbier, le fondateur des Jeudis, reste à la tête du site et prévoit de lancer très rapidement des sites dédiés au BTP et à la santé. Careerbuilder, après plusieurs annonces sans suite, prend enfin pied sur le marché français.

 

Ce rachat a été suivi par l’acquisition le 16 juillet par Stepstone des Villages Emploi, l’autre pôle de sites spécialisés français encore indépendant. Le montant de la transaction s’élève à 3,6 millions d’euros en numéraires auxquels s’ajouteront différents compléments dans les prochaines années suivant les résultats. Les Villages Emploi proposent trois sites orientés métiers : Marketvente pour les commerciaux, Admincompta pour les métiers de la comptabilité et Jobtech pour les profils techniques. Steptsone renforce ainsi sa présence en France. En 2007, ce leader européen avait déjà mis la main sur Sourcea.fr. Claude Levy, le fondateur de LVE, reste lui aussi à la tête de son entreprise.

 

5 acteurs se détachent désormais nettement sur le marché français : Monster, Adenclassifieds (Cadremploi, Keljob, Cadresonline), Regionsjob, Careerbuilder (Les Jeudis) et Stepstone (Sourcea, LVE…). Atteindront-ils tous leurs objectifs commerciaux très ambitieux ? 

Transférer cet article à un ami