4 min 30 avec Jean-Benoît Andrieu, co-fondateur d’OptionCarrière


Le vendredi 24 mai 2013 | Site emploi généraliste

Créé dès 2000 en France, OptionCarrière a été l’un des premiers méta-moteurs de recherche d’emploi. Basé à Londres depuis 2005, cet éditeur a réussi son pari de l’internationalisation. Il couvre aujourd’hui 90 pays et est disponible en 28 langues. Jean-Benoît Andrieu nous présente sa vision du marché changeant du e-recrutement.

OptionCarrière  a été un précurseur. Ce méta-moteur de recherche d’emploi était lancé en France dès 2000, la même année que Keljob. Fait rare, cet acteur a conservé depuis le même positionnement en ne référençant que les offres d’emploi émanant des sites emploi. Une ligne directrice claire pour ne pas entrer en concurrence avec les jobboards, ses propres clients.

Le nombre de sites emploi, donc de clients, étant limité par pays, OptionCarrière a très vite fait de l’international une de ses priorités.  Déployé sous la bannière CareerJet à l’international, ce site couvre 90 pays, est accessible en 28 langues et référence les offres émanant de plus de 58 000 sites emploi. Une réussite technique remarquable.

Depuis 2000, ce site a vu arriver sur son marché de nombreux compétiteurs français comme Moovement, Wanajob, Jobijoba et internationaux comme Trovit, Simplyhired… et bien sûr Indeed… OptionCarrière a cependant toujours gardé sa stratégie, son indépendance financière et son focus technologique.

Depuis Fulham, quartier chic de Londres, l'équipe très internationale d’OptionCarrière composée de 40 collaborateurs,  pilote les activités pour toute la planète. Nous y avons rencontré Jean-Benoît Andrieu, le co-fondateur d’OptionCarrière. Il nous présente sa vision du marché du e-recrutement et lève le voile sur ses importants projets de développement pour 2013.

 

LP

Transférer cet article à un ami