Trophées Apec de l’Egalité Femme-Homme  : «  Un levier RH de motivation des salariés  » Marie-Françoise Leflon, Vice-Présidente de l’APEC


Le lundi 10 février 2014 | Site emploi cadres
Trophées Apec de l’Egalité Femme-Homme : " Un levier RH de motivation des salariés "  - D.R.
Le coup d’envoi de la 3e édition des Trophées APEC est lancé. Les meilleures initiatives en faveur de l’égalité professionnelle seront récompensées le 3 juillet prochain. D’ici-là, les collaborateurs ont jusqu’au 27 mai pour candidater. Alors que la loi sur l’égalité femme-homme vient d’être largement adoptée à l’Assemblée, Marie-Françoise Leflon nous parle de cette remise de prix attendue et appréciée



Pourquoi organisez-vous cet événement professionnel ?

L’égalité femme-homme est une valeur importante portée par l’Apec, dont l’une des missions est de sensibiliser et conseiller les entreprises sur des thématiques de diversité, comme la mixité des métiers par exemple. J’ai eu la chance d’être à la tête de l’association en 2012 et 2013 : avoir une Présidente au service de l’emploi des cadres était l’occasion de promouvoir encore davantage cette cause. Depuis l’an dernier, les Trophées sont placés sous le haut patronage de la Ministre en charge du droit des femmes. Ce Prix a par ailleurs une vraie originalité. Ce ne sont pas les entreprises qui sont à l’initiative de la candidature, mais les collaborateurs eux-mêmes qui soumettent leurs idées.

Comment participer ?

Nous distinguons 4 catégories : les PME, les grandes entreprises, les organismes publics et associatifs, et ‘l’entreprenariat’. Les petites initiatives ont autant de valeur à nos yeux que les grands projets basés sur des indicateurs chiffrés. Pour participer, les collaborateurs peuvent télécharger un kit sur le site http://tropheesegalite.apec.fr/ et se laisser guider. Nous proposons par ailleurs des outils (affiches, communiqués, tweets standards par exemple - NDLR) destinés aux entreprises qui veulent communiquer sur les Trophées en interne. L’égalité homme-femme est un vrai levier RH en termes de motivation des salariés. Cet événement s’intègre aux politiques de diversité des entreprises. Il est plus agréable pour le tandem salarié/RH de participer à un Prix, plutôt que de se voir simplement imposer des quotas.

Qui jugera les candidatures ?

Le jury est toujours hétéroclite et équilibré, avec 5 hommes et 5 femmes. Cette année, on retrouve par exemple des professionnels comme la DRH du groupe Renault Marie-Françoise Damesin ou le Directeur de la diversité d’Areva, Philippe Thurat, dont l’entreprise était lauréate l’an dernier. Pour prendre plus de recul, un sociologue de l’université Paris-Dauphine et la directrice technique et scientifique de l’Anact - Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail -  feront également partie du jury.

Quels dossiers vous ont le plus marqué lors des 2 premières éditions ?

La première année, un projet proposait de former des femmes aux métiers de grutier, coffreur et brancheur, pour le chantier de l’EPR de Flamanville. Aujourd’hui, 7 femmes ont leur certificat ! Un autre dossier que j’ai adoré récompensait les salariées d’une petite entreprise qui ont décidé de s‘emparer de la problématique de l’égalité par l’humour, en créant un recueil d’anecdotes sexistes. En revanche, la thématique du congé paternité n’a malheureusement encore jamais été traitée dans le cadre des Trophées Apec. L’actualité législative va-t-elle donner des idées à ces messieurs ?

Gaëlle Fillion

Transférer cet article à un ami