Les avis de Viadeo publiés sur Cadremploi


Par Aurélie Tachot | le mercredi 25 avril 2018 | Site emploi cadres
Les avis de Viadeo publiés sur Cadremploi

Un an et demi après avoir mis la main sur Viadeo, Figaro Classifieds multiplie les synergies entre ses différentes marques. En janvier, le groupe annonçait avoir intégré les profils du réseau social à sa CVthèque CVAden. Aujourd’hui, ce sont les avis et les notations des entreprises, initialement présents sur Viadeo, qui arrivent sur Cadremploi et bientôt Keljob.

Glassdoor n’a qu’à bien se tenir ! En France, un acteur de taille se positionne sur son segment d’activité : Figaro Classifieds. Depuis le 11 avril, le groupe de presse se sert de la traction de ses différents sites pour valoriser les 5,8 millions d’avis et notations laissés par les membres de Viadeo. ʺLorsque nous avons repris Viadeo, nous avions identifié deux points de force : une grande communauté de freelances et les avis et notations. En creusant ce deuxième sujet, qui fut l’une des dernières initiatives entreprises par Viadeo, nous avons constaté que c’était effectivement un franc succèsʺ, raconte Pascal Lasserre, directeur général adjoint de Viadeo. Ni une, ni deux, le groupe a donc décidé de donner de la visibilité aux notations issues du réseau social. Les cadres, qui évoluent sur un marché de l’emploi particulièrement tendu, étant friands des avis de leurs pairs.

Des avis nombreux et qualifiés

Sur Cadremploi, les avis et notations sont donc visibles à trois niveaux : dans la liste de résultats des offres d’emploi, dans le détail de l’annonce sélectionnée ainsi que sur les pages entreprises. Mais quel que soit l’endroit où les internautes accèdent à ces informations, ils sont automatiquement redirigés vers Viadeo. L’objectif ? ʺRe-générer de l’engagement sur le réseau socialʺ, précise Pascal Lasserre. A date, seules 200 entreprises voient toutefois leurs avis apparaître sur le jobboard. Un chiffre qui devrait rapidement évoluer au vu du potentiel. ʺSur Viadeo, 51 000 entreprises font l'objet d'une note, contre seulement 14 000, en France, pour Glassdoor et on dénombre 418 000 formulaires de notationsʺ, indique le DG adjoint. Si le volume devrait être au rendez-vous, quid de la qualité ? ʺPour déposer un avis ou émettre une note sur une entreprise, il faut être logué à son compte Viadeo, avoir un minimum de contacts et indiquer, dans son profil, avoir travaillé dans l’entreprise qu’on souhaite évaluerʺ, détaille Pascal Lasserre. Des filtres qui devraient permettre à Figaro Classifieds de se démarquer de Glassdoor, ʺoù n’importe qui semble pouvoir évaluer une entrepriseʺ, glisse-t-il.

Bientôt sur Figaro.fr !

Toujours dans cette logique d’aider les entreprises à construire leur marque employeur, le repreneur de Viadeo va étendre encore davantage la visibilité de ses avis et notations. Dans deux semaines, c’est sur son jobboard Keljob.com que ces derniers devraient apparaître. Puis, ils seront peu à peu intégrés aux annuaires d’entreprises présents sur Figaro.fr, Le Journal du Net, Comment ça Marche… Le groupe de presse devrait, dans un second temps, démarcher d’autres éditeurs en dehors de sa maison, afin de donner un maximum de visibilité aux avis et notations. L’image employeur des entreprises n’a donc pas fini de rayonner. 

Transférer cet article à un ami