L’Express développe son offre événementielle pour l’emploi


Le jeudi 04 juillet 2013 | Site emploi cadres
L’Express développe son offre événementielle pour l’emploi - D.R.

Depuis 2010 qu’elle vole de ses propres ailes, la régie Emploi de l’Express mise sur une approche multi-canal. Partenariats, lancement de nouveaux produits web, suppléments et hors-séries pour répondre non plus seulement aux besoins de recrutement des entreprises, mais aussi à la valorisation de leur marque employeur. Le point sur l’offre emploi-RH de cette puissante marque média qui rassemble 2,1 millions de lecteurs par semaine dans son newsmag et 7,7 millions de visiteurs uniques par mois sur son site.

Au cœur de l’offre : EasyMix

La recette est simple et efficace : une annonce d’emploi déclinée sur l’Express papier, l’Express.fr, A Nous, RegionsJobs et Viadeo. Autrement dit, un couplage presse écrite, web, job-board et réseau social, pour un tarif public qui oscille entre 3500 et 22 000 €. Lancée il y a deux ans, « cette offre tout terrain marche bien car elle est puissante ; elle cumule image et ROI » analyse Yolande Gouzalch, Directrice commerciale et partenariats, Emploi, Corporate RH, RSE de L’Express. En période de crise toutefois, faute de recrutements, les employeurs chercheraient plutôt des solutions pour valoriser leur politique RH. D’autres produits ont donc vu le jour comme des dossiers publi-éditoriaux sur le web ou dans le supplément Les Carnets RH. « On s’appuie sur notre savoir-faire éditorial pour produire des contenus ad hoc pour les annonceurs » explique la régie.

Nouveau cheval de bataille : l’événementiel

« Certes, les réseaux sociaux sont indispensables, mais les rencontres in real life ne sont pas moins utiles » constate Yolande Gouzalch. La régie a ainsi affiné son approche événementielle à travers un format rencontre ou débat, animé par un journaliste de l’Express, dans les locaux parisiens du magazine, et relayé par un pack de visibilité print et web… L’Institut de Médecine Environnementale a récemment présenté une étude sur le stress au travail, sur ce modèle. « Pour un petit-déjeuner avec compte-rendu de l’événement version print et web, il faut compter entre 15 et 18 K€  » précise Yolande Gouzalch. Deux autres nouveaux produits miroirs viennent par ailleurs d’être lancés pour valoriser les initiatives solidaires et économiquement performantes des entreprises, à l’image de l’Emmaüs Défi de SFR par exemple. Un hors série biannuel consacré à cet angle de niche a été baptisé Ces métiers qui changent le monde. Son pendant web : la rubrique Du Business et du Sens a été lancée en début d’année sur la rubrique emploi de l’Express.fr. « Une manière inédite pour les annonceurs de faire valoir leur marque employeur » conclut Yolande Gouzalch.

Gaëlle Fillion

Transférer cet article à un ami