Salaire des cadres : qui gagne le plus en 2019 ?


Le lundi 23 septembre 2019 | Publi-reportage - Site emploi cadres
Expectra - DR
Selon la 17e édition du Baromètre Expectra, filiale du groupe Randstad, les salaires des cadres ont augmenté de 2,4 % en 2019, soit la deuxième plus forte hausse depuis 7 ans. Parmi les facteurs favorables, la transformation numérique, arrivée à maturité dans beaucoup d’entreprises, a semble-t-il dopé cette progression des rémunérations. Focus sur les métiers qui profitent le plus de cette nouvelle embellie.

« Le salaire des cadres est entré ces derniers temps dans une dynamique inédite. Il enregistre une hausse très conséquente de 2,4 % en 2019, dans la lignée de 2018, après plusieurs années de modération depuis 2011 », constate Christophe Bougeard, directeur général d’Expectra. Porté par une situation de plein emploi, et malgré un contexte économique moins dynamique, le salaire médian des cadres s’établit ainsi à 45 793 euros, un chiffre obtenu après l’étude de 87 459 fiches de paie et basé sur les salaires réels. Autre bonne nouvelle de ce nouveau baromètre, les cadres continuent de bénéficier d’une conjoncture très favorable avec un taux de chômage de seulement 3,4 %.

Une transformation numérique favorable aux cadres

Cette augmentation des salaires est « en grande partie imputable à la transformation numérique des entreprises (…). Leur stratégie digitale se déploie plus vite que les compétences disponibles. En résulte une tension majeure sur le marché de l’emploi qui alimente la spéculation pour capter et fidéliser les talents », analyse Christophe Bougeard. Boosté par une pénurie des talents à laquelle sont confrontés certains secteurs, les cadres sont ainsi en position de force et en profitent pour faire monter les enchères. « Dans un contexte de plein emploi, les cadres n’hésitent plus à faire valoir leurs prétentions, obligeant les entreprises à s’aligner », ajoute-t-il.

BTP et contrôleur financier en tête

Si tous les secteurs sont marqués par une hausse homogène des niveaux de salaire, le BTP affiche la plus forte croissance, pour la seconde année consécutive, avec + 2,8 %. Un score tout de même nettement en baisse par rapport à 2018 où ce secteur enregistrait une augmentation de + 4,2 %. Suivent les secteurs comptabilité et finance (+ 2,7 %), commercial-marketing (+ 2,5 %), informatique et télécoms (+ 2,2 %) et le secteur ressources humaines, paie et juridique (+ 2 %). Avec + 1,8 %, c’est le secteur de l’ingénierie et de l’industrie qui connaît cette année la hausse de salaire la plus modérée, et ce malgré une croissance des investissements très dynamique et une hausse sensible des projets de recrutement. Par métier, ce sont les contrôleurs financiers qui remportent la palme avec une progression de leurs salaires de + 8,4 % et un salaire médian à 54 890 euros. Avec une hausse de 7,3 %, les comptables clients grimpent quant à eux sur la seconde marche du podium, suivis par les souscripteurs avec 7 %. A noter qu’avec ces 3 finalistes, le secteur comptabilité et finance enregistre cette année les plus belles hausses de rémunérations.

Pour découvrir le baromètre, cliquez ici

Transférer cet article à un ami