Avec les cadres, Leboncoin sort le grand jeu


Par Aurélie Tachot | le vendredi 14 septembre 2018 | Site emploi cadres
Avec les cadres, Leboncoin sort le grand jeu

Ce mercredi soir, c’est en grande pompe, depuis le Trianon à Paris, que Leboncoin a partagé ses succès. Entouré d’experts du digital et d’artistes musicaux, le portail de petites annonces a annoncé accélérer sur l’emploi des cadres en lançant, à partir de ce dimanche, une vaste campagne de séduction à destination des cols blancs. Explications.

Quatre mois après avoir lancé une offre de recrutement dédiée aux cadres, Leboncoin accélère sur le segment de l’emploi en dévoilant une campagne de communication. A partir de ce dimanche et jusqu’au 30 septembre, le portail de petites annonces promet d’inonder les chaînes TV (TF1, France 2, France 3, France 5, M6, C8, BFMTV…) et les ondes radios (Europe 1, RTL, RMC…) avec cinq spots : trois à destination des cadres et deux des recruteurs. ʺNotre parti-pris a été de considérer que les cadres sont pressés et ont peu de temps à consacrer à leur recherche d’emploiʺ, explique Anne Quémin, directrice de la communication du site. Les spots reprennent le principe d’une to-do list qui s’allonge à vitesse grand V et dans laquelle les cols blancs doivent jongler entre l’organisation d’un Comex, le compte-rendu d’un séminaire à Dubaï et la quête d’un ouvrage sur la méditation ! Côté recruteurs, l’approche est la même : des tâches RH se succèdent. La baseline finale – « Les recruteurs n’ont pas assez de temps pour perdre du temps » – prend alors tout son sens.

Le cap des 10 000 annonces de cadres

Ces derniers mois, Leboncoin a mis un coup d’accélérateur sur le segment de l’emploi : lancement d’une messagerie, développement des notifications « push » sur les mobiles… Avant l’été, le site emboîtait également le pas d’Adecco et lançait la recherche d’emploi via commande vocale sur Google Home. ʺL’emploi est un marché prioritaire pour nous. Aujourd’hui, cette catégorie enregistre 2,8 millions* de visiteurs uniques par mois. En 2017, 870 000 Français ont trouvé un emploi grâce au site, contre 800 000 en 2016, et 400 000 recruteurs y ont déposé une offreʺ, indique Antoine Jouteau, directeur général du site. Une étude menée par le cabinet Azao entre juin et août 2018 a évalué la contribution économique et sociétale du portail généraliste. Sur le volet de l’emploi, on apprend notamment que 71 % des emplois diffusés sur Leboncoin sont pourvus en moins d’un mois. La sous-rubrique dédiée à l’emploi cadre est, elle aussi, en pleine ascension : 10 000 annonces sont d’ores et déjà en ligne, contre 1500 en avril. C’est moins que l’Apec (58 000 annonces) et Cadremploi (11600) mais plus que Cadreo (6700). L’audience suit la même courbe : la sous-rubrique enregistrait 425 000 visiteurs uniques en juillet, contre 38 000 en avril, selon Google Analytics.

Les innovations à venir

Pour réussir à capter les candidats dont les cadres, une campagne de communication ne suffira pas. C’est en misant sur la qualité de son service que le portail d’annonces fera la différence. Les équipes du site semblent l’avoir bien compris. Ces prochains mois, des améliorations techniques et technologiques devraient parfaire l’expérience de navigation des candidats et recruteurs. ʺNous lancerons plusieurs services personnalisés basés sur l’intelligence artificielle. En analysant l’historique de navigation des internautes, nous pourrons par exemple leur suggérer des annonces susceptibles de mieux correspondre à leurs recherches. Nos innovations impacteront également le moteur de recherche, qui sera plus pertinent. Un chatbot accompagnera enfin les internautes dans leur navigationʺ, explique Antoine Jouteau. Le groupe de 800 collaborateurs, qui a généré 257,4 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2017, s’apprête enfin à intégrer, dans son incubateur, la start-up EveryCheck, notamment spécialisée dans la vérification de CV. Nul doute que de nouveaux services à forte valeur ajoutée verront le jour ces prochains mois.

(*Source Médiamétrie)

Transférer cet article à un ami