Vidéo - Le Cercle SIRH fait son université de printemps


Par Aurélie Tachot | le vendredi 15 avril 2016 | SIRH SaaS

Pour la 4e année consécutive, les membres du Cercle SIRH ont posé leurs valises dans l’une des résidences de Louis XIV : le Pavillon Henri IV, à St Germain-en-Laye. Un lieu d’exception tourné vers le passé qui n’a pas empêché aux responsables SIRH présents à l’Université de printemps d’échanger, dans une logique prospective, sur les enjeux de leur profession.

L’Université de printemps du Cercle SIRH a-t-elle atteint l’âge de la maturité ? Ce qui est sûr, c’est que la 4e édition, qui s’est déroulée les 7 et 8 avril derniers à Saint Germain-en-Laye, a démontré que l’événement s’inscrivait dans la durée. Cette année, elle a réuni une trentaine de responsables SIRH issus de grands groupes comme Saint-Gobain, Bouygues Construction, Solvay, Suez Environnement, Air France, EY… La transformation digitale a été au cœur des échanges, que ce soit à l’occasion des ateliers, de la séance plénière mais aussi de la conférence de clôture, menée par l’Amiral Olivier Lajous, ancien DRH de la Marine Nationale, qui a partagé ses convictions sur notre approche du temps, chamboulée par l’instantanéité propres aux nouvelles technologies.

Le Big Data, un terrain d’opportunités

Pour la première fois, l’Université du Cercle SIRH a entièrement dédié un atelier à l’émergence du Big Data, en particulier dans la fonction RH. Animé par le spécialiste Didier Tranchier, il a notamment été l’occasion d’aborder la puissance du machine learning, un processus d’apprentissage qui s’adapte aux nouveaux contextes et prend des décisions en temps réel. Une science de la donnée qui constitue une véritable mine d’or pour les entreprises souhaitant consolider leurs approches en matière de recrutement, de gestion des talents et de rétention des employés ! Les responsables SIRH ont beau avoir le nez dans les outils, ils n’en oublient pas que, pour être efficaces, leurs logiciels doivent être au service des relations humaines, c’est-à-dire des salariés. L’atelier sur l’ERM (Employee Relationship Management) l’a bien prouvé : en tirant partie de l’expérience des CRM, la fonction RH peut plus facilement être à l’écoute de leurs collaborateurs et ainsi mieux comprendre les aspirations individuelles de chacun d’entre eux.

Des échanges sur le (vrai) coût du SIRH

Comme chaque année, l’Université du Cercle SIRH s’est caractérisée par sa liberté de paroles. Lors de l’atelier sur les relations entre les fournisseurs de services et les responsables SIRH, au cours duquel les oreilles des éditeurs ont certainement dû siffler, les participants ont partagé leurs astuces pour être mieux entendus : rejoindre un club utilisateurs, contractualiser la relation avec l’éditeur, miser sur un intégrateur, challenger les start-up… Une liberté de ton qui s’est également concrétisée lors de la séance plénière, au cours de laquelle deux experts ont présenté les résultats de leur étude sur le coût moyen du SIRH (hors projet) : 14,1 euros par salarié et par mois. Loin des prix annoncés dans les discours marketing des éditeurs…

Vivez ou revivez, en images, les temps forts de cette 4e édition !

Transférer cet article à un ami