Sanofi choisit Workday pour la gestion de son capital humain


Le vendredi 21 mars 2014 | SIRH SaaS
Sanofi choisit Workday pour la gestion de son capital humain - D.R.
Dans le cadre d’une stratégie globale visant à aligner les différentes entités du groupe aux objectifs de croissance portés par la direction, Sanofi s’est outillé, en octobre dernier, de la solution de gestion du capital humain de Workday. L’enjeu ? Unifier les processus existants et faciliter les interactions entre la fonction RH et les collaborateurs à l’échelle mondiale

Alors que le secteur industriel est marqué par une concurrence de plus en plus vive, l’entreprise pharmaceutique Sanofi, présente dans plus de 100 pays, a décidé, il y a quelques mois, de mettre en œuvre une stratégie globale visant à mieux se positionner sur son marché. La division ressources humaines du groupe n’a pas été épargnée : rapidement, il a été décidé de remplacer les applications locales de gestion RH par une application cloud unifiée de gestion RH et des talents. « Initialement, notre intention était d’étendre le périmètre de notre plateforme SAP. Toutefois, cet éditeur ne pouvait répondre à notre intention d’offrir à nos employés un outil dans lequel ils pourraient s’impliquer et, SAP nous a fait comprendre, à l’issue de l’acquisition de SuccessFactors, que leurs investissements se dirigeraient vers le cloud, non plus vers SAP RH. Nous avons donc examiné la viabilité d’un plan B qui impliquerait un déploiement d’une solution SaaS », raconte Denis Sacre, vice-président HR Services chez Sanofi. Grâce à l’intuitivité de sa solution de gestion du capital humain, l’éditeur américain Workday remporte l’appel d’offres. « Elle présentait le plus d’atouts, de par la puissance de son cœur RH et la simplicité de son architecture, construite à partir d’une feuille blanche, et non par acquisitions successives », confie-t-il.

Managers et RH, main dans la main

En choisissant Workday comme partenaire, Sanofi avait des attentes ambitieuses. « Nous souhaitions centraliser la gestion des données  »people«  dans un seul système maître, tout en déléguant le contrôle de ces données à nos managers et employés. L’enjeu était donc d’améliorer la qualité des informations tout en rendant nos collaborateurs impliqués dans leur maintenance et de rendre la gestion des talents plus transparente, donc plus motivante pour nos employés, de sorte qu’ils puissent trouver des opportunités internes en phase avec leurs aspirations », explique Denis Sacre. Quelques semaines après l’implémentation de la solution, disponible sur PC comme sur mobile, Sanofi espère qu’elle va permettre aux professionnels RH de se concentrer sur des tâches stratégiques, non uniquement administratives. L’un des souhaits du groupe pharmaceutique est que la fonction RH, désormais équipées d’outils analytiques, accompagne les managers dans le développement des futurs leaders de leurs équipes et dans le choix de successeurs potentiels sur certains postes en tension. « Nous attendons de Workday qu’il contribue à un meilleur engagement de nos managers et employés et qu’il nous aide à créer une culture d’entreprise plus ouverte et transparente que ce que nos systèmes actuels nous permettent raisonnablement d’envisager », conclut-il.

Aurélie Tachot

Transférer cet article à un ami