Salon Solutions RH : les 6 outils qui ont marqué les esprits !


Par Aurélie Tachot | le jeudi 22 mars 2018 | SIRH SaaS
Salon Solutions RH : les 6 outils qui ont marqué les esprits !

Chaque année, les éditeurs RH profitent du salon Solutions RH pour présenter leurs dernières innovations. La 24e édition de l’événement, qui s’est déroulée cette semaine à Paris, n’a pas dérogé à la règle ! Mobile learning, onboarding, multidiffusion… Zoom sur les six outils qui ont attiser la curiosité des décideurs RH.

L’outil de multidiffusion de Cegid

Le portefeuille d’outils dédiés à la gestion des talents de Cegid s’enrichit d’un nouvel outil : RITA. Disponible en France depuis une semaine suite au rachat de la solution par l’éditeur en octobre 2017, cette marketplace adresse l’enjeu de la multidiffusion d’annonces et de la gestion du sourcing de candidats. Concrètement, elle permet aux entreprises de centraliser, en temps réel, leurs activités sur 1919 jobboards (dont 200 français) et de connaître, en temps réel, le nombre d’offres d’emploi qu’elles ont publiées, mais aussi le coût par clic par jobboard, en s’appuyant sur la communauté RITA.

L’onboarding vu par Talmundo

Née en 2014, la start-up Talmundo a présenté, sur le salon, une plateforme dédiée à l’intégration des nouvelles recrues, ʺaujourd’hui plébiscitée par une soixantaine de grands comptes dont ENGIE et BNP Paribasʺ, explique Nicolas Dinouard, responsable France. Plutôt que d’envoyer du contenu aux futurs collaborateurs en une seule fois, l’outil distille des informations par petites touches : une to-do list des tâches administratives à réaliser, puis la vidéo des locaux, la présentation du CEO... Il embarque aussi outil d’enregistrement vidéo permettant aux recrues de se présenter à leurs équipes.

My MOOC, le « Tripadvisor du MOOC »

Les responsables formation le savent : tous les MOOC ne se valent pas ! Incubée par Learning Tribes, la start-up My Mooc a donc décidé de référencer 7000 formations gratuites dont 700 en français. A la manière de Tripadvisor, la plateforme hiérarchise les MOOC en fonction des évaluations des apprenants. Et ce sur plusieurs critères : l’ergonomie de la plateforme, le contenu pédagogique, la qualité de l’animation, la diversité des outils proposés… Chaque année, c’est près de 3 millions d’euros d’internautes qui se rendent sur le site, perdus dans la jungle des MOOC.

Data4Job joue les coachs carrière

Les coachs carrière ont du souci à se faire… Data4Job a lancé Coach Remo, un outil embarquant de l’intelligence artificielle, capable de donner des conseils sur les trajectoires professionnelles que peuvent emprunter les salariés en fonction de leurs compétences et leur personnalité. ʺC’est un canal direct d’informations sur les envies de mobilité des salariésʺ, résume Yannick Montesi, digital marketing manager chez Data4Job. Plébiscité par Sanofi R&D, l’outil embarque aussi un espace de dialogue permettant aux salariés d’échanger, en interne, sur le contour de leurs métiers.

Le « mobile first » de Teach On Mars

Teach On Mars fait partie des rares éditeurs ayant développé des formations directement pour le support mobile. Lancée en 2013, la société propose un outil permettant aux entreprises de ʺcréer une formation sur mesure à partir d’une simple feuille Excelʺ, explique Tiphaine Duchet, VP Opérations chez Teach On Mars. L’éditeur, qui dénombre une centaine de clients (dont 50 % des entreprises du CAC 40) propose une vingtaine d’activités pédagogiques qui peuvent être intégrées à un parcours de formation, dont des cas pratiques, des cartes, des quizz…

Timyo gère les emails

A l’heure où l’email est l’outil de communication n°1 en entreprise, Timyo l’acronyme de Time Is My Own) a développé une solution de gestion répondant à ce que la start-up appelle « la tyrannie de l’immédiateté ». Concrètement, l’outil permet aux collaborateurs de savoir, avant même d’ouvrir le mail, si celui-ci a un caractère urgent et s’il nécessite une réponse. Le tout grâce à un simple code couleur. Une solution qui pourrait répondre aux enjeux de droit à la déconnexion auxquels les professionnels RH font désormais face.

Transférer cet article à un ami