Novapost lève 17,5 millions de dollars


Le vendredi 16 mai 2014 | SIRH SaaS
Novapost lève 17,5 millions de dollars - D.R.
Le spécialiste de la dématérialisation des documents RH, qui commercialise la plateforme PeopleDoc Entreprise, vient d’effectuer une levée de fonds de 17,5 millions de dollars. Un tour de table qui va permettre à Novapost d’accélérer son développement à l’international

Et de 6 ! L’éditeur Novapost, spécialisé dans la dématérialisation des bulletins de salaires et des documents RH, vient d’effectuer une sixième levée de fonds de 17,5 millions de dollars auprès d’Accel Partners, le fonds d’investissement de Dropbox et Facebook, et de ses deux investisseurs historiques : la société à capital-risque Alven Capital ainsi que Kernel Investissements, la holding dirigée par Pierre Kosciusko-Morizet. Entérinée le mercredi 14 mai, « cette levée de fonds d’un montant record va nous permettre de nous développer à l’international, notamment aux Etats-Unis et en Europe », se réjouit Jonathan Benhamou, co-fondateur de Novapost, qui dénombre 700 000 utilisateurs répartis dans 150 entreprises dans le monde.

Des recrutements à l’international

Pour accompagner sa croissance, notamment en Angleterre et en Allemagne, où l’éditeur souhaite installer des bureaux, Novapost table sur le recrutement de plus de 100 collaborateurs au cours des 18 prochains mois : des développeurs, des commerciaux, des responsables marketing… La société, qui promet de garder sa R&D en France, espère que cette stratégie va être aussi concluante que celle déployée aux Etats-Unis, où elle est implantée sous le nom de PeopleDoc. « En fin d’année dernière, nous avons ouvert des bureaux à Boston et à New York, où 12 personnes travaillent. Nos résultats ont dépassé nos attentes puisqu’en l’espace de cinq mois, nous avons acquis six nouveaux clients : quatre groupes du retail, une banque et une SSII de renommée mondiale. Aux Etats-Unis, la dématérialisation est vraiment au cœur des préoccupations des professionnels RH, qui ont besoin d’une vue globale et structurée de l’information », souligne Jonathan Benhamou. La levée de fonds maintenant achevée, le spécialiste de la digitalisation commence également à se projeter en Asie, un marché prometteur aux yeux du co-fondateur. « Ce projet répond à une logique opportuniste : comme certains de nos clients sont présents en Asie, nous pensons les suivre pour y générer de nouvelles affaires », confie-t-il.

Tripler le chiffre d’affaires en 2015

Ce nouveau tour de table, qui porte à 24,5 millions de dollars le montant des sommes levées par Novapost depuis sa création en 2007, permet enfin à l’éditeur d’envisager l’avenir avec sérénité. « La croissance du secteur des outils logiciels de gestion des documents RH en SaaS est forte et, grâce à ce nouveau tour de financement, Novapost a les moyens de devenir un acteur référant de ce secteur à l’échelle mondiale », commente Charles Letourneur, co-fondateur d’Alven Capital. Positionnée sur un marché en plein boom, la société formule, sans surprise, des objectifs ambitieux. « Nous souhaitons doubler notre chiffre d’affaires d’ici la fin de l’année, le tripler dès l’année prochaine et faire de même avec le volume de notre portefeuille de clients », conclut Jonathan Benhamou.

Aurélie Tachot

Transférer cet article à un ami