"Les logiciels RH de 2ème génération vont remplacer ceux de 1ère génération" Andrew Filipowski, SilkRoad


Par Laurent Pilliet | le jeudi 30 mai 2013 | SIRH SaaS
"Les logiciels RH de 2ème génération vont remplacer ceux de 1ère génération" Andrew Filipowski, SilkRoad

Le marché des nouvelles technologies est en perpétuelle évolution. Les leaders d'hier sont rarement ceux de demain. Une nouvelle génération de logiciels RH est déployée petit à petit dans les entreprises. Plus sociales, plus ergonomiques, plus SaaS.... Pour Andrew "Flip" Filipowski, nous vivons actuellement un basculement historique.

Andrew "Flip" Filipowski est un personnage. Ce pape de l'industrie du logiciel américain est devenu célèbre en créant Platinum Technology, l'un des leaders américains des logiciels de gestion de base de données dans les années 90. Platinum Technology est monté à 1 milliard de dollars de chiffre d'affaires et a été revendu 4 milliards de dollars à Computer Associates en mai 1999. Une belle carte de visite. Depuis, Andrew Filipowski investit dans de nombreuses start-up américaines, donne très régulièrement des conférences sur l'avenir du logiciel et a fondé SilkRoad, jeune éditeur international de logiciels RH. 

Des employés heureux

La marque employeur est la valeur montante. "Seuls les meilleurs employeurs parviendront demain à recruter les meilleurs talents" prédit Andrew Filipowski. Avoir une marque attractive change toute la donne du recrutement. Ce raisonnement peut être poursuivi. Une entreprise soucieuse de ses employés leur permettra de s'épanouir dans leur emploi. Ils seront alors plus performants. "Rapidement un cercle vertueux se met en place : une marque forte attire les meilleurs, l'entreprise leur donne les moyens de s'épanouir, ils sont plus performants, la marque employeur est renforcée, elle attire les meilleurs…" résume Andrew Filipowski. Il faut réussir "à donner du sens au travail de chacun". Un logiciel RH doit s'inscrire dans cette dynamique

Une seconde génération d'outils

La première génération de logiciels RH a permis d'automatiser les process. Ces outils lourds reposaient sur des workflows peu paramétrables. "Un bon exemple est de se rappeler les process de dépôt de CV à l'époque. Il fallait 15 écrans et 20 minutes pour envoyer sa candidature" se souvient Andrew Filipowski. Aujourd'hui, un clic permet de transférer son profil Linkedin. 

Plus sociale, la nouvelle génération d'outils est aussi plus ergonomique, plus paramétrable, plus réactive.  "La première génération permettait d'automatiser le process des entretiens annuels. Mais est-ce un réel plus pour la motivation des employés ? La nouvelle génération donne un feedback permanent : tu as fait un super job sur ce dossier ! C'est cela que veulent les meilleurs talents" argumente Andrew Filipowski.

Le "Core HR" - les fonctionnalités de base d'un SIRH - est aujourd'hui impacté par ces mutations. "Peu d'éditeurs proposent des solutions 100% SaaS SIRH. SilkRoad, Workday...apportent un nouveau souffle dans les SIRH" affirme Andrew Filipowski. Et la transition pourrait être brutale. "C'est très courant dans l'industrie des technologies, les anciennes s'effacent rapidement au profit des nouvelles. Lotus Notes avait une formidable part de marché, et pourtant, il a vite disparu." rappelle Andrew Filipowski.

The next big thing

Andrew Filipowski aime, on l'aura compris, se prêter au jeu des prédictions. La prochaine grande rupture selon lui, sera celle liée à l'impression 3D. "Les premières démonstrations auxquelles j'ai assisté sont époustouflantes" confie-t-il. Pour le monde des RH, "le Big Data sera la prochaine grande évolution. Facebook, Linkedin, Google, les SIRH SaaS… collectent des volumes de données sidérants. Bien utilisées, ces informations permettront de mieux connaître ses clients, ses prospects, ses employés… Elles offriront même la possibilité de prédire une partie de l'avenir" conclut-il.

Transférer cet article à un ami