L’optimisation des processus de révisions salariales au cœur de la stratégie d’Altays


Le vendredi 11 janvier 2019 | Publi-reportage - SIRH SaaS
L’optimisation des processus de révisions salariales au cœur de la stratégie d’Altays - D.R.

Les organisations visent à profiter du numérique pour rendre les processus de gestion de la rémunération plus performants, plus souples et plus collaboratifs. Jean-Christophe Cicile, directeur commercial chez Altays, éditeur SIRH, nous en dit plus sur les enjeux de ce sujet.

Des pratiques perfectibles

Comme nous avons pu l’observer dans de nombreuses organisations, la fonction rémunération est souvent rattachée à la DRH, et est en charge :

  • des budgets
  • des campagnes annuelles de revalorisation et de rémunérations variables
  • du pilotage des campagnes et de la validation finale de l’exercice pour un départ en paie. 

Ces processus de revalorisation et de révision salariale s’inscrivent autour d’un principe majeur, qui est celui de la reconnaissance de la performance individuelle, mais aussi collective. Les nombreux et souvent complexes dispositifs mis en place sont censés venir servir l’efficacité, le développement et la performance des entreprises. Or, bon nombre d’entre elles, gèrent encore ces processus à travers « Excel ». Ce qui pose de vraies difficultés : processus lourds et chronophages, manipulations complexes (« splittage » des fichiers, problèmes de consolidation, …) difficulté à remonter les arbitrages des managers, sécurité non garantie… De plus pour pallier aux limites du tableur, on finit par « moyenniser » les attributions des enveloppes, ôtant ainsi toute personnalisation de traitement et décorrélant la rémunération variable de la performance individuelle.

Les challenges et les solutions

Les campagnes de révisions salariales doivent être considérées comme de formidables leviers de motivation à la disposition des managers et de l’organisation.

Les processus de révisions salariales doivent être mis en cohérence. Il est essentiel de mutualiser les outils informatiques de gestion par la mise en place d’une application commune favorisant l’implication des managers (quel que soit leur strate décisionnelle) et permettant de gérer tous les dispositifs de rémunération.

Pour des managers souvent sous tension, l’idée est de leur mettre à disposition des solutions à la fois simples, intuitives et très accessibles (Responsive) qui puissent générer de forts gains de productivité. L’automatisation de processus et d’un certain nombre de tâches a pour effet d’obtenir une meilleure adhésion des managers aux dispositifs de révisions salariales.

La fonction RH a besoin de piloter en « temps réel » les campagnes de révisions à travers des outils de reporting. L’interopérabilité de l’application rémunération avec le SIRH, la Paie, et éventuellement avec les solutions d’évaluation semble indispensable pour fiabiliser, sécuriser, et respecter les enveloppes allouées.

Enfin, la sécurité reste un élément majeur. Les applications doivent être en conformité avec le cadre réglementaire et s’inscrire dans les logiques de protection des données de confidentialité, imposées notamment par le RGPD.

La solution Altays Rémunération, notamment mise en place au sein de la SNCF et d’Enedis, répond à ces enjeux.

En savoir plus : https://www.altays.com/fr/remuneration/

Transférer cet article à un ami