"En 2018, nos innovations porteront principalement sur l’intelligence artificielle", S. Letourmy, Oracle


Par Gaëlle Fillion | le vendredi 15 décembre 2017 | SIRH SaaS
"En 2018, nos innovations porteront principalement sur l’intelligence artificielle", S. Letourmy, Oracle

Oracle organisait fin novembre la 2e édition de sa French Connection. Cet événement rassemble chaque année la communauté RH qui gravite autour de la plateforme HCM cloud de l’éditeur, soit 250 participants réunis pour un après-midi de partage d’expériences. Quelles sont les tendances RH auxquelles on ne peut pas échapper ? Sylvain Letourmy, HCM Strategy Director chez Oracle répond à nos questions.

Quel bilan tirez-vous de cette saison 2 ?

Nos RH sont confrontés à deux grands défis : réinventer l’expérience employé et aligner la transformation RH sur les enjeux stratégiques de leur entreprise. La « French Connection » s’est donnée pour mission de créer un pont entre les dernières tendances technologiques qui peuvent paraître abstraites ou complexes… et des actions très concrètes de transformation digitale, avec notre communauté de clients, de start-ups, de partenaires intégrateurs, etc. L’événement a été orchestré autour de 3 épisodes : découvertes, innovations et échanges. De notre état de l’art en matière d’intelligence artificielle, nous avons retenu qu’il y avait encore beaucoup d’incertitudes… mais que son usage à travers des chatbots ou à des fins prédictives est désormais inéluctable.

De quoi l’année 2018 sera-t-elle faite en matière d’innovation RH ?

Avec l’arrivée massive des chatbots pour les candidats et pour les employés, nous allons assister au développement des usages liés à l’intelligence artificielle. Elle va d’ailleurs se décliner sous la forme d’intelligence adaptative. Autrement dit, le système va être capable d’observer et de comprendre les comportements de son utilisateur, pour configurer automatiquement l’interface en fonction de ses besoins quotidiens. Anticiper l’accès au reporting que le professionnel RH a l’habitude de remplir le vendredi matin, par exemple. Autre tendance forte : le décloisonnement des activités RH et finance. Cela impliquera notamment de travailler sur une plateforme commune pour partager et évaluer instantanément l’impact financier des scénarios de changement d’organisation. Enfin, on observera un attrait toujours plus fort pour les start-ups RH. La plateforme ouverte apparait comme la meilleure réponse pour les entreprises qui veulent allier la robustesse d’une solution cloud comme la nôtre à l’agilité et à la spécialité que certaines start-ups sont capables d’apporter en complément.

Oracle prévoit-il des nouveautés RH ?

En 2018, nous accélérons la mise à disposition des nouveautés avec des mises à jour trimestrielles de notre plateforme. Nos innovations porteront principalement sur l’intelligence artificielle, avec des solutions de chatbot dans le domaine du recrutement, ainsi que le lancement de solutions d’adaptive intelligence. Nous faciliterons par ailleurs les opportunités de co-création d’applications mobiles avec nos clients grâce à notre plateforme d’innovation RH, capable de gérer des objets connectés pour des collaborateurs 3.0, mais aussi de mettre à disposition des technologies de type chatbot ou blockchain.

Lors de la « French Connection », il a largement été question des expériences de co-innovation réalisées sur notre plateforme d’innovation digitale. En marge des learning expeditions que nous organisons pour nos clients dans la Silicon Valley ou au cœur de la fintech newyorkaise, nous avons réalisé des workshops de design thinking. Ces ateliers de deux jours permettent à nos clients de co-créer, avec nos experts, une application mobile qui a un impact fort sur leur quotidien. Dans le domaine du retail, nous avons par exemple développé un chatbot qui permet aux employés de permuter leurs astreintes depuis leur smartphone.

 Et la French Connection 2018 ?

L’événement sera reconduit l’an prochain, toujours pour explorer la transformation digitale des RH. Mais dans les prochaines éditions, il sera moins question de digital que de transformation et de nouveaux modèles d’organisation. Nous évoquerons notamment les leviers des RH dans l’entreprise étendue, impliquant les freelances, les intérimaires, les franchisés, etc. 

Transférer cet article à un ami