CA2i devient NovRH


Le mercredi 08 janvier 2014 | SIRH SaaS
CA2i devient NovRH - D.R.
Pour valoriser son expertise d’éditeur RH, le spécialiste des solutions de gestion de la paie et des ressources humaines a décidé, en octobre dernier, de prendre le nom de NovRH et de recentrer davantage sa stratégie sur son cœur d’activité

Exit CA2i, place à NovRH ! L’éditeur marseillais, qui a accueilli deux nouveaux actionnaires en juillet 2012, a décidé de concrétiser le plan de transformation qu’il a initié il y a un an. Et c’est par un changement de nom que cette mutation s’est traduite, en octobre dernier. « Nous souhaitions que la notion d’innovation et notre expertise métier transparaissent dans le nom de notre société. Nous avions également envie qu’il reflète au mieux notre cœur d’activité, en l’occurrence l’édition de logiciels dédiés à la paie et au RH. Enfin, nous souhaitions prendre du recul vis-à-vis de l’image de SSII, qui nous collait à la peau », explique Gil Couyère, président de l’entreprise NovRH, qui a d’abord vu le jour, il y a 26 ans, en tant que société de services en informatique. Pour fédérer son réseau autour de ce projet, l’éditeur, qui compte notamment l’Apave, Boston Consulting Group et le Conseil régional d’Auvergne parmi ses clients, a demandé à ses 23 salariés et ses clients de participer à sa mutation. « Après avoir reçu 600 propositions de noms, nous avons élaboré une short list puis procédé à un vote afin qu’il ne reste qu’un seul nom : NovRH », raconte-t-il.

Des ambitions internationales

Au-delà de son simple changement d’appellation, c’est un virage stratégique que s’apprête à prendre l’éditeur des progiciels Orhus et CoRHea. « Nous avons pour ambition de devenir un leader de référence en France dans le domaine de l’édition des logiciels SIRH et paie et, à plus long terme, d’avoir une dimension internationale sur le segment des entreprises publiques et privées de taille intermédiaire de 250 à 2000 salariés », précise Gil Couyère. Plusieurs activités devraient ainsi être abandonnées. Celles liées à la SSII, qui ne représentent que 5 % du chiffre d’affaires de NovRH, sont par exemple vouées à disparaître. C’est dans l’édition de logiciels, qui affiche une croissance de 20 % en 2013, que l’entreprise marseillaise concentrera désormais ses efforts. « En 2014, nous prévoyons d’enrichir nos solutions d’outils de reporting. Côté paie, nous lancerons de nouvelles fonctionnalités permettant d’aider les experts à mieux gérer la déclaration sociale nominative (DSN) », explique-t-il. Un autre chantier devrait également occuper NovRH cette année : l’éditeur prévoit de rendre ses solutions intégrées accessibles depuis les terminaux mobiles.

Aurélie Tachot

Transférer cet article à un ami