4 min 30 avec Pascal Grémiaux, fondateur d’Eurécia


Le vendredi 27 septembre 2013 | SIRH SaaS
Tous les indicateurs sont au vert chez Eurécia. Cet éditeur de solutions SIRH SaaS pour les PME a vu son chiffre d’affaires augmenter de 65 % sur la dernière année pour atteindre 840000 euros. Pascal Grémiaux, le président et fondateur d’Eurécia, nous explique pourquoi sa petite entreprise ne connaît pas la crise

Lors de sa création en 2006 à Toulouse, les dirigeants d’Eurécia ont fait un pari. Les PME allaient dans les prochaines années s'équiper de SIRH, à l’image des grandes entreprises, et allaient  privilégier le SaaS. 7 ans plus tard, ce pari est en passe d'être gagné.

Le chiffre d’affaire d’Eurécia a bondi de 65 % sur la dernière année fiscale, passant de 510 000 à 840 000 euros. Les profits sont aussi au rendez-vous avec un bénéfice de 154 000 euros. 350 sociétés utilisent aujourd’hui les solutions Eurécia comme 20 Minutes, Bic, Gras Savoye, LaCie, Netbooster, Toshiba…

Disponible en SaaS, la suite Eurécia se compose de cinq modules indépendants : la gestion des congés et des absences, des notes de frais, des temps et des activités (GTA), du planning ressources et du suivi RH.

A l’heure où le marché des PME, encore peu équipé, suscite de nombreuses convoitises, Eurécia veut accélérer son développement. Les équipes sont étoffées, l’effectif est passé en quelques mois de 13 à 20 collaborateurs. L’accent est mis aussi sur le renforcement du réseau de distributeurs.

Pascal Grémiaux, le fondateur et président d’Eurécia, nous explique les raisons de ce succès et lève le voile sur sa feuille de route 2014.

Laurent Pilliet

Transférer cet article à un ami