Crossknowledge révolutionne le marché des serious games


Le jeudi 15 juillet 2010 | Serious game
Crossknowledge révolutionne le marché des serious games

L’éditeur de solutions de formation à distance innove en lançant, à la rentrée prochaine, un jeu « 3e génération » consacré au développement du leadership et destiné à développer les comportements des salariés d’entreprises.

Univers à 360°, scénarios de jeu novateurs, nouvelle profondeur de jeu… : le projet de Crossknowledge s’annonce très prometteur ! Fondé en 2000, le leader européen du développement des compétences managériales à distance vient de créer, aux Pays Bas, une division spécialisée dans les serious games.

Dirigée par Ed Fennema, psychopédagogue et composée de graphistes, scénaristes et développeurs, cette division a pour ambition de déployer une série de jeux sur étagère et sur mesure sur l’ensemble des comportements développés en entreprise : leadership, gestion du stress, persuasion, prise de décision, intelligence émotionnelle… « Le premier jeu que nous lancerons en septembre sera destiné aux managers et plus généralement à tous ceux qui interagissent avec des équipes, des clients ou des fournisseurs, explique Steve Fiehl, directeur associé de Crossknowledge. Il devrait aider les salariés à évaluer leur degré d’empathie, à communiquer avec les autres, à apprendre à dire non », énumère t-il.

Au plus près de la réalité…

Ce jeu, déjà acquis par une grande entreprise belge, se distingue de ces prédécesseurs « car il porte sur l’apprentissage du savoir-être et non du savoir-faire, résume t-il. Guidé par un mentor « doté d’une personnalité », le joueur sera confronté à toutes sortes de situations virtuelles pendant une session de 30 minutes : « il devra suivre une trajectoire, partir dans une quête, relever des challenges, prendre des décisions et sera confronté aux conséquences de ses choix ».

Rendre floue la frontière entre vie virtuelle et réelle : tel est l’objectif de ce nouveau jeu. « Pour renforcer l’implication des joueurs, nous avons tenté d’étendre le jeu au-delà de la sphère virtuelle », explique Steve Fiehl. Ainsi, même déconnecté de l’interface, le joueur recevra sur sa boite mail professionnelle des courriers signés des personnages du jeu. Il sera, par exemple, invité à s’exprimer sur un forum sur la qualité de ses prises de décision pendant la phase de jeu.

Un module à coupler avec du présentiel

Le nouveau jeu de Crossknowledge, qui souhaite dépoussiérer les formations sur le leadership, actuellement considérées comme « trop traditionnelles », selon le directeur associé, peut également être « combiné avec une formation en présentiel, avec un mentorat ».
Si cette 3e génération de serious game est particulièrement innovante, elle représente néanmoins des coûts astronomiques en termes d'investissement pour Crossknowledge : entre 500 000 et un million d’euros par jeu, pour 30 à 50 heures de formations.

Aurélie Tachot

Transférer cet article à un ami