Recrutement social : pourquoi faut-il se lancer maintenant  ? Par Alexandre Pachulski, Directeur Général Produits chez TalentSoft


Le lundi 10 mars 2014 | Réseaux Sociaux
Recrutement social : pourquoi faut-il se lancer maintenant ? Par Alexandre Pachulski, Directeur - D.R.
Recruter sur les réseaux sociaux ne s’improvise pas. Pour que ce nouveau canal de recrutement soit efficace et permette d’attirer les meilleurs, les DRH doivent accompagner la transformation de tous les collaborateurs en chasseurs de tête 2.0.

Les réseaux sociaux : un canal de recrutement pour quelles entreprises

 ?

Dans l’absolu, le recrutement via les réseaux sociaux est accessible aux entreprises de tous secteurs, pour recruter tout type de profils. Dans les faits, les « recrutements 2.0 » sont encore marginaux en France, car le niveau de maturité de nombreuses sociétés, en ce domaine, demeure assez faible. Mais il ne fait aucun doute que le recrutement social va progresser dans les mois et les années à venir, à l’instar de ce qui se passe déjà outre-Atlantique.

Aujourd’hui, la plupart des sociétés pour lesquelles le développement de la marque employeur est une priorité, ou qui rencontrent des difficultés de recrutement liées à une rareté des profils ou à une pénurie de candidats, se sont néanmoins déjà engagées dans une démarche de recrutement via les réseaux sociaux, avec plus ou moins de succès. Probablement parce que toutes n’ont pas pris la pleine mesure des changements de paradigmes que ce nouveau canal induit.

De la gestion des candidatures à la gestion de la relation candidats

Car s’appuyer sur les réseaux sociaux pour recruter, ce n’est pas uniquement créer une page entreprise et diffuser ses annonces sur LinkedIn, Viadeo ou Facebook, pour ne citer que les principaux. C’est se donner les moyens de repérer et séduire des talents, parmi les dizaines de millions de membres que comptent les réseaux sociaux… au lieu d’attendre les candidatures !

En cela, les techniques de recrutement 2.0 se rapprochent de celles de la gestion digitale de la relation client : travailler à l’acquisition de nouveaux fans sur les réseaux sociaux, capter leur attention, analyser leurs attentes, susciter l’engagement envers la marque, convertir les fans en clients puis les fidéliser. Mais le parallèle ne s’arrête pas là : dans la distribution, les canaux de ventes digitaux (e-commerce, m-commerce) n’ont pas signifié la mort du point de vente physique. Bien au contraire : l’ensemble des canaux interagissent désormais au service du commerce. De la même manière, le recrutement via les réseaux sociaux ne se substitue pas aux autres canaux (cooptation, job boards, forums, cabinets extérieurs…), mais il vient renforcer leur efficacité, pour peu qu’une réelle stratégie de « gestion de la relation candidats » ait été définie en amont…

Transformer tous les collaborateurs en recruteurs 2.0

Pour que les réseaux sociaux deviennent un véritable avantage concurrentiel en matière de recrutement, une réflexion « marketing » doit être menée dans l’entreprise : quelles sont mes cibles prioritaires ? Sont-elles présentes et actives sur les réseaux sociaux ? Si oui, sur quels réseaux sociaux ? Comment capitaliser sur les interactions qui existent déjà avec la marque, généralement pilotées par d’autres services que la DRH (communication, SAV…) pour identifier les internautes qui pourraient devenir de futurs collaborateurs ? Comment faciliter la collaboration entre les différents services pour détecter les talents et engager la conversation avec eux ? Comment jouer sur la viralité des réseaux sociaux pour booster la cooptation ?

Le recrutement via les réseaux sociaux ne s’improvise pas et implique de mettre en place de nouveaux processus, qui cassent les silos de l’entreprise. Le rôle de la DRH est d’accompagner ces changements, pour faire en sorte que les personnes en charge du recrutement, et plus généralement tous les collaborateurs de l’entreprise, se transforment en chasseurs de têtes 2.0.

A propos d’Alexandre Pachulski
Titulaire d’un Doctorat en Knowledge Management, Alexandre Pachulski est cofondateur et Directeur Général produits de TalentSoft. Expert reconnu dans son secteur, il intervient à l’Université Paris-Dauphine et publie de nombreux articles sur son blog www.lestalentsdalex.com consacré aux problématiques RH et médias sociaux.


A propos de TalentSoft
TalentSoft est le leader européen de la Gestion Intégrée des Talents et des Compétences en SaaS. Plus de 3 millions d’utilisateurs sont connectés à TalentSoft dans plus de 100 pays.
Collaborative et intégrée, la suite logicielle TalentSoft délivre un équilibre unique entre acquisition de nouveaux talents, gestion de la performance et planification des emplois et des compétences. Elle dynamise le capital humain des entreprises et révolutionne l’expérience des processus et des prises de décision RH.
En 2013, TalentSoft est l’éditeur de logiciels ayant connu la plus forte croissance en France ces 5 dernières années d’après le Deloitte Technology Fast 50. TalentSoft est la première solution de Gestion des Talents optimisée pour le Cloud au niveau mondial grâce à son partenariat stratégique avec Microsoft (Windows Azure).
De nombreuses multinationales ont fait le choix TalentSoft : Accor, Aéroports de Paris, Air France, Arkadin, Bata, Bolloré, Bouygues, Bull, Canal+, Clarins, Crédit Mutuel, DCNS, EADS, Elior, ERAM, Euromaster, Française des Jeux, Galeries Lafayette, Ingenico, Invivo, Groupe La Poste, Limagrain, M6, Mazars, Midas, Monoprix, Pernod Ricard, Randstad, Safran, Sage, SFR, SNCF, TF1, Total, Toys’R’Us, Vinci et Zodiac Aerospace.

Plus d’information sur TalentSoft : www.talentsoft.com 

Transférer cet article à un ami