Parole aux innovateurs  : « Ces 2 start-up RH qui m’ont tapé dans l’œil »


Le lundi 16 juin 2014 | Réseaux Sociaux
Parole aux innovateurs : "Ces 2 start-up RH qui m’ont tapé dans l’œil" - D.R.
Aujourd’hui, il est bien plus facile d’entreprendre dans le secteur du recrutement qu’il y a 10 ou 15 ans. Les barrières technologiques sont tombées. Quant aux risques financiers, ils sont désormais limités. En tant qu’observateur de ce marché parfois hostile aux jeunes pousses, je me réjouis de voir plusieurs dizaines d’initiatives émerger chaque année

Voici notamment deux jeunes entreprises américaines à suivre.

Seeds.jobs : quand le recrutement s’inspire de l’inbound marketing

Lancé fin 2013 à New York, cette start-up mise sur un principe simple : mieux vaut faire venir le candidat à soi plutôt que d’aller le chercher. En somme, Seed offre des leviers pour attirer et « engager » les meilleurs talents. Le concept est simple, l’innovation n’est pas flagrante…mais les outils sont particulièrement bien pensés pour créer et piloter des campagnes online efficaces sans être un professionnel du webmarketing. Sites carrières, landing pages, A/B testing : les outils proposés répondent très concrètement aux attentes des recruteurs. Ce service est destiné aux entreprises déjà engagées dans une démarche de marque employeur. Elles ont souvent recours à différents canaux pour sourcer leurs candidats - jobboards, réseaux sociaux, campagnes d’acquisition de trafic, etc. - mais ne savent pas toujours s’y prendre pour identifier et optimiser les leviers qui offrent les meilleurs taux de conversion. Goldman Sachs ou Spotify figurent parmi les premiers clients de la start-up, qui lève actuellement des fonds via la plateforme de financement participatif AngelList.

Entelo Sonar : un outil prédictif qui piste les talents « sur le départ »

Basée à San Francisco, la start-up Entelo avait déjà fait parler d’elle en développant un moteur sophistiqué pour rechercher des profils de candidats sur la base des innombrables données sociales disséminées sur le web et les réseaux sociaux : LinkedIn, Facebook, Slideshare, Twitter, etc. L’une de ses fonctionnalités clés permet d’identifier les personnes qui se trouvent dans une situation favorable à un changement professionnel. L’algorithme Sonar passe au crible près de 70 variables, dont l’ancienneté, les plans sociaux, les activités de fusions et acquisitions ou les contenus publiés sur le web social. Particulièrement pertinent pour tracker les profils les plus convoités comme les ingénieurs ou les développeurs, ce service alerte le recruteur par email, qui peut ainsi anticiper sa proposition de poste.

Julien André

A propos de l’auteur : Julien André évolue dans le secteur de l’emploi sur Internet depuis le début des années 2000. Il créé en 2001 la première plate-forme d’intermédiation entre étudiants et entreprises. En 2002 il lance un site d’offres de stage qui deviendra un an plus tard le site emploi généraliste CarriereOnline qu’il cèdera au Groupe Hersant Media en 2005 tout en restant dirigeant jusqu’en 2011. Il contribuera au lancement d’autres projets, comme le premier site emploi de cooptation ou un site d’aide à la rédaction de CV. Julien André rejoint Vivastreet début 2012 pour y développer l’activité emploi. Vivastreet est aujourd’hui le numéro 2 en France des sites de petites annonces gratuites avec plus de 70 000 offres d’emploi et 2,5 millions de visites sur sa rubrique emploi chaque mois.

Transférer cet article à un ami