Montée en puissance des réseaux sociaux d’entreprise


Le jeudi 14 février 2013 | Réseaux Sociaux
Montée en puissance des réseaux sociaux d’entreprise - D.R.

Nomades, ludiques, faciles d’utilisation… Les réseaux sociaux d’entreprise ont alimenté un bon nombre de conférences de l’iLearning Forum. Ces plateformes innovantes, qui ont gagné de nouvelles parts de marché en 2012, confirment leur percée dans l’univers du social learning.

A l’occasion de l’iLearning Forum, qui s’est tenu à Paris les 12 et 13 février et qui a accueilli une cinquantaine d’exposants, le cabinet de conseil HR Valley a animé une conférence sur l’e-learning à l’heure du digital. Les réseaux sociaux d’entreprise, l’un des sujets-phare de la 13e édition du forum, ont, sans surprise, été au cœur des échanges.

Un engouement qui s’accélère

Même s’ils rencontrent encore des difficultés à s’installer dans les boites à outils professionnelles, les réseaux sociaux d’entreprises bénéficient d’un intérêt de plus en plus marqué de la part des dirigeants, des managers et des professionnels RH. Actuellement, 70 % des groupes du CAC 40 disposent d’un réseau social opérationnel ou en cours de déploiement. En 2012, le marché des licences de solutions RSE a fait un bond significatif : il a atteint 26 millions d’euros, contre 9,5 millions en 2011, selon le cabinet Lecko. L’année 2013 devrait rester sur la même lancée et confirmer le succès de ces supports collaboratifs. « Même s’il y a encore peu de retours d’expériences, les entreprises tâtonnent moins et concrétisent plus volontiers leurs projets d’implémentation », constate Tiphaine Duchet, directrice du pôle Learning & Communication d’HR Valley. Les freins financiers, culturels et organisationnels qui, jusqu’ici, empêchaient les entreprises de s’emparer de ces outils se lèvent également peu à peu. « Les entreprises ont maintenant conscience que les réseaux sociaux d’entreprise requièrent un médiateur chargé de s’assurer, en interne, de la pertinence des contenus postés par les salariés », explique-t-elle.

La vidéo comme vecteur de contenu

Pour l’heure, les réseaux sociaux d’entreprise ont surtout pour atout de favoriser les interactions et les synergies entre les collaborateurs de différentes équipes. La société 3-6TY, qui a lancé une plateforme de partage de contenus, a choisi la vidéo pour encourager l’expression des salariés. « Cette interface, qui a déjà conquis le groupe Alstom, permet aux collaborateurs de partager le PowerPoint d’un projet, présenter une nouvelle équipe de travail, lever le voile sur une activité de l’entreprise, donner des astuces pour mieux vendre », illustre Michael Salone, président directeur général de 3-6TY. Chaque salarié de l’entreprise peut ainsi partager ses connaissances en interne et travailler de manière collaborative avec le reste de son entreprise. Pour Tiphaine Duchet, cette forme d’apprentissage social basé sur l’interaction entre les membres d’une société favorise l’innovation et constitue « l’un des usages stratégiques des réseaux sociaux d’entreprises », conclut-elle.

Aurélie Tachot

Transférer cet article à un ami