Linkedin organise un premier Connect In à Paris


Le jeudi 16 mai 2013 | Réseaux Sociaux
Linkedin organise un premier Connect In à Paris - D.R.

veut aider les recruteurs à profiter de la révolution sociale. Pour cela, il organise régulièrement des conférences, les « Connect In », centrées sur les tendances et les meilleures pratiques. Le premier Connect In français s’est tenu à Paris le 18 avril dernier.

Pendant une matinée, plus de 200 professionnels des RH ont assisté à un programme riche en informations.  Les premières interventions ont, comme il se doit,  révélé les derniers chiffres en croissance de Linkedin. En 2013, pour , le réseau a franchi la barre des 225 millions de membres. Deux nouveaux membres s’inscrivent chaque seconde. Linkedin emploie 3 500 collaborateurs à travers le monde. Les usages mobiles sont en plein essor : déjà 30 % des membres se connectent depuis leur mobile.

La croissance en France est notable. A l’ouverture du bureau de Linkedin à Paris en 2011, 2 millions de membres français étaient présents sur le réseau. Deux ans plus tard, ils sont 5 millions. Le  trafic est en forte hausse avec 4 millions de visiteurs uniques mensuels. 40 collaborateurs travaillent aujourd’hui pour Linkedin France,  400 entreprises sont clientes.  Toutefois, le message de Linkedin est sans appel. « Les employeurs, quel que soit leur prestige, ne seront jamais notre priorité, a déclaré François Dufour, le directeur marketing monde de Linkedin venu de Californie. Les membres sont et resteront notre priorité. »

Les trois tendances 2013 du social business


Le second temps fort a été une présentation des tendances fortes pour 2013.  L’esprit Start-up, centré sur l’innovation permanente et l’attrait pour les nouveautés technologiques, se répand dans toutes les entreprises et est synonyme de succès. L’analyse des données devient ensuite de plus en plus stratégique. « On ne peut gérer que ce que l’on mesure » a rappelé Carole Zibi, directrice du marketing corporate de Linkedin.

Dernière tendance évoquée, la mutation de l’économie vers le social business. Toutes les activités d’une entreprise sont désormais impactées par les réseaux sociaux.

  • Le marketing : la marque de biscuits Oreo a créé le buzz lors du dernier Super Bowl avec un unique tweet drôle posté sur Twitter ! 

  • Les ventes : les réseaux sociaux changent l’approche des commerciaux pour trouver de nouveaux clients…

  • Le recrutement : les solutions de Linkedin permettent par exemple d’estimer rapidement le potentiel d’embauche de candidats qualifiés sur une zone géographique donnée, de mesurer la force de sa marque d’employeur, de comparer son attractivité par rapport à ses concurrents directs… Les interfaces sont de plus en plus simples et intuitives. Linkedin a présenté ainsi en avant-première la nouvelle barre de navigation de son outil phare Linkedin Recruiter. Une ergonomie minimaliste s’inspirant des solutions grand public comme Gmail ou Facebook.


Linkedin : une solution de sourcing et de branding efficace

La matinée s’est terminée par une table ronde avec des professionnels RH d’entreprises. Ces derniers ont présenté leurs retours d’expériences du recrutement sur les réseaux sociaux. Linkedin est aujourd’hui chez Altran la troisième source de candidatures en volume.  Et ces CV entraînent logiquement des embauches. « En Belgique, sur 150 recrutements en 2012, 17 ont été réalisés via Linkedin » a partagé Violaine Moraillon, directrice recrutement groupe d’Altran. L’approche chasse pour des profils pointus donne aussi des résultats. « Nous avons recruté notre directrice d’université via Linkedin, a reconnu Laurent Choain, DRH Groupe chez Mazars. Un profil que nous n’aurions pu trouver sans les réseaux sociaux. »

Un cocktail a clos cette manifestation, permettant aux participants d’échanger sur les tendances présentées et d’étoffer leurs réseaux… Un passage obligé lors d’un événement organisé par Linkedin.

LP

Transférer cet article à un ami