LinkedIn lancera son ATS fin 2019


Par Gaëlle Fillion | le vendredi 14 décembre 2018 | Réseaux sociaux
LinkedIn lancera son ATS fin 2019

Avec le lancement de "LinkedIn Talent Hub", annoncé pour le second semestre 2019, le réseau social américain est sur le point d’arriver sur le terrain des logiciels de gestion des candidatures. Son ambition : apporter aux PME une solution unique capable de gérer "tout le process de recrutement".

Recrutement collaboratif

Jusque-là, les grandes entreprises utilisant LinkedIn pouvaient déjà interconnecter les données captées depuis l’outil LinkedIn Recruiter avec leurs systèmes de gestion des candidatures (ATS), en souscrivant à un système d’interfaçage (LinkedIn Recruiter System Connect). L’avantage : limiter les ressaisies et les analyses redondantes, en permettant au recruteur d’accéder à une interface unique. Avec son projet de Talent Hub, LinkedIn va au-delà d’une simple intégration avec des logiciels tiers. Il convoite désormais lui-même le marché des ATS avec, dans le viseur, les entreprises du mid-market. Parmi les fonctionnalités annoncées : la gestion les viviers de candidats, l’organisation des entretiens, mais aussi le recueil et le partage du feedback des RH et managers. "Talent Hub donnera aux équipes une visibilité complète sur toutes les étapes du process de recrutement et sur la manière dont les candidats interagissent avec l’entreprise", explique Sarah-Beth Anders, B2B SaaS Marketing Leader au siège de LinkedIn.

Quid des candidats qui ne sont pas sur LinkedIn ?

A ce jour, LinkedIn revendique 590 millions de membres dans le monde. Grâce aux données puisées dans cette immense base, les recruteurs pourront ajuster leurs critères de recrutement en confrontant, en temps réel, certaines combinaisons de compétences avec la réalité du marché. Combien de profils potentiels sont à même de candidater à un poste de développeur Java avec une expérience de management en Scandinavie, un niveau courant en japonais et une expertise dans le secteur des assurances, par exemple ? Les cabinets de recrutement devraient apprécier ! LinkedIn assure, par ailleurs, que sa nouvelle solution pourra gérer des candidatures issues ou non de sa base de membres. Pour autant, saura-t-elle importer une CVthèque existante ? Pourra-t-elle diffuser des offres d’emploi ailleurs que sur sa plateforme ? Ces questions restent, pour l’instant, sans réponse. "Nous avons conçu Talent Hub pour aider les PME à gérer leurs besoins de recrutement", indique Jérôme Leclercq, Product Marketing Manager pour la région EMEA. L’objectif est donc d’équiper les PME d’un ATS, pas vraiment de marcher sur les platebandes des gros logiciels type Oracle Taleo ou Cornerstone Ondemand, plutôt destinés aux grandes entreprises et avec qui LinkedIn reste partenaire.

Talent Hub est actuellement en phase de test chez 20 clients sur différents marchés internationaux. "Nous prévoyons un lancement de Talent Hub au niveau global pour la seconde moitié de 2019", conclut Jérôme Leclercq. Y compris en France, donc.

Transférer cet article à un ami