Les leçons à retenir de la conférence Innovations RH 2014


Le jeudi 03 avril 2014 | Réseaux Sociaux
Les  leçons à retenir de la conférence Innovations RH 2014 - D.R.
Viadeo, le cabinet de conseil Talentys, l’éditeur Technomedia et l’institut de formation Digital Academy organisaient fin mars une matinée professionnelle consacrée aux nouveaux usages qui bouleversent les RH. Si les innovations purement technologiques n’ont pas été cette année au cœur du propos, les pratiques innovantes ont en revanche eu la part belle

1. Inspirez-vous des start-up

Les RH des start-up…

Pour le Directeur associé de Talentys, David Guillocheau, lorgner du côté des start-up est le meilleur moyen pour stimuler l’innovation. Parmi les bonnes pratiques évoquées : l’externalisation « de tout ce qui n’est pas essentiel », le recours au « système D », l’organisation de barcamps ou de hackatons… Par conséquent, Talentys suggère aux RH de  « cloudiser leur SIRH », de « bootstrapper leur stratégie », « TEDxiser leurs séminaires » ou de « hacker leurs processus ». Autant de néologismes qui invitent in fine l’entreprise à challenger ses pratiques traditionnelles pour les aligner avec ses enjeux de performance et les nouvelles attentes des collaborateurs.

Et les start-up RH

Suivre l’écosystème d’entreprises qui inventent de nouveaux services RH est sans doute le meilleur moyen de jouer le coup d’après. Les parisiens de Stormz, par exemple,  se proposent de faciliter les workshops collaboratifs sur mobile. « Un brainstorming de 50 personnes peut déboucher sur un compte-rendu d’idées priorisées en moins de 40 minutes » observe David Guillocheau. La solution bostonnienne KangoGift permet quant à elle aux collaborateurs de s’offrir entre eux des éléments de reconnaissance de manière totalement décentralisée et informelle. « Tu m’as rendu un service, je t’offre un café ou un chèque cadeau » résume Talentys.

2. Renversez la vapeur…

Arrêtez la formation

Pour Franck Perrier, fondateur de la Digital Academy, il est urgent que la formation se transforme avant qu’elle se fossilise. Pour preuve, « 30 % des métiers en 2030 n’existent pas encore aujourd’hui » assure-t-il. L’avenir selon lui, c’est l’apprentissage social. MOOC, gamification, création interne, etc. « Des sites comme TED-Ed permettent d’aller chercher des vidéos pour créer ses propres contenus de formation » explique-t-il.

Inversez la pyramide 

« Le véritable manager aujourd’hui est celui qui sait utiliser la connaissance » remarque Jean-Luc Moisan, Directeur Avant-Vente de Technomedia. Or cette compétence n’est pas fonction du niveau de hiérarchie. Le lean management permet à l’intelligence collective de s’exprimer en vue d’améliorer les performances de l’entreprise. Selon lui, il convient donc d’outiller les managers pour leur permettre de mieux écouter leurs équipes.

Reconsidérez la place l’offre d’emploi 

L’annonce reste la démarche préalable à tout recrutement. « Or, ce process ne colle plus au monde du social media » analyse Olivier Fécherolle, DG de Viadeo. Pour lui, les réseaux sociaux sont aujourd’hui un levier permettant de valoriser les soft skills : ces compétences clés de savoir-être tellement difficiles à évaluer en entretien. Engager la conversation, prouver sa capacité à développer son réseau, lancer le débat sur des groupes de discussion,  commenter, etc. Dès lors, pour capter les meilleurs talents, le processus de recrutement doit s’inverser selon lui, en faisant intervenir l’offre d’emploi non pas avant, mais après avoir crée communauté de candidats.

Gaëlle Fillion

Transférer cet article à un ami