Ils ont testé… Le recrutement via Twitter


Le mercredi 21 août 2013 | Réseaux Sociaux
Ils ont testé... Le recrutement via Twitter - D.R.
La plateforme de micro-blogging ne permet pas seulement d'échanger des informations à la vitesse d’un SMS. Elle propose également une myriade d’offres d’emplois. Twitter est-il un outil intéressant pour les recruteurs ? L’avis de Thibaud Brunet-Charpentier, community manager chez Disney

Créé en 2009, le compte Twitter du groupe Disney compte déjà 6 900 followers. « La plateforme est un « média » à part entière sur le web, explique Thibaud Brunet-Charpentier, community manager. Elle nous permet de communiquer sur notre entreprise et de recruter nos candidats, de plus en plus nombreux à utiliser cet outil pour leur recherche d’emploi. »

Pour pouvoir utiliser Twitter comme plateforme de recrutement, il faut bien entendu dompter les codes inhérents à la communauté tels que la limitation du nombre de caractères ainsi que les hashtags. Pour Thibaud Brunet-Charpentier, ce sont ces contraintes qui font la force du réseau. « Cela permet de rédiger un message court et précis qui sera relayé très rapidement par les membres du réseau. Les hashtags sont, eux aussi, très importants car ils sont utilisés de plus en plus par les candidats dans leur recherche d’offre de postes spécifiques comme #stage, #jobs, #marketing, #IT… ». Un média rapide donc, mais qu’en est-il des résultats ?

La qualité avant la quantité

Généralement, les meilleurs retours de candidatures proviennent de profils spécialisés en marketing, communication ou IT, des secteurs déjà très actifs sur la plateforme. Ce qui n’empêche pas Disney de proposer des offres pour d’autres fonctions de l’entreprise, sur tout type de contrat. Le groupe profite notamment de la viralité des tweets pour adapter sa communication vers des profils plus étudiants ou des métiers de parc. « On a beaucoup moins de candidatures en quantité, c’est plus sur la « qualité » que Twitter nous intéresse, », explique Thibaud Brunet-Charpentier.

Même s’il est moins fréquenté que Facebook, Twitter offre une « vaste audience potentielle » et brille par sa simplicité. « Il ne faut pas non plus oublier qu’il permet aux internautes de pouvoir rentrer en contact plus simplement avec les entreprises. Notre optique étant d'être accessible et de pouvoir répondre à leurs questions afin d’améliorer leur expérience candidat », conclut Thibaud Brunet-Charpentier.

Gautier Piatek

Transférer cet article à un ami