Facebook ou Viadeo : sur quel réseau recruter ?


Le mercredi 23 mars 2011 | Réseaux sociaux
Facebook ou Viadeo : sur quel réseau recruter ?

L’un a l’avantage du nombre, l’autre est plus spécialisé. L’un n’est pas à vocation professionnelle, l’autre est plus coûteux. Alors entre Facebook et Viadeo lequel choisir pour le recrutement ? Trois experts donnent leur avis.

« Tout d’abord, le problème de Facebook, c’est qu’il a une image déplorable en termes de confidentialité, ce qui peut poser problème pour le cabinet, mais surtout pour son client. De plus, il s’agit à la base d’un réseau social amical, qui n’a rien à voir avec le monde professionnel : les membres ne sont pas là pour trouver un emploi. » C’est en tout cas l’avis de Rafaël Vivier, associé de Wit Associés, société de conseil en valorisation du capital humain. Toutefois, selon lui, Viadeo a aussi ses défauts : « d’un point de vue économique, c’est difficile pour une entreprise de l’utiliser pour du sourcing, car l’achat d’un pack de mises en contact est onéreux. » Par ailleurs, si les personnes que l’on retrouve sur Viadeo sont systématiquement présentes sur LinkedIn, l’inverse n’est pas vrai. En conséquence, pour Rafaël Vivier, « sur un marché où il y a déjà LinkedIn, Viadeo a moins d'intérêt. »

Chacun ses avantages

Pour Jean-Christophe Anna, consultant expert en réseaux sociaux à l’Apec et blogueur sur le recrutement 2.0, chacun a ses mérites. « Même s'il n'a pas été créé, ni pensé pour le recrutement, Facebook se professionnalise. Certaines applications de type Work for Us ou BranchOut en sont la preuve, de même que l’embauche récente de deux personnes issues d’un réseau social professionnel aux Etats-Unis, qui indique une vraie volonté de la part de Facebook. » Mais surtout, avec plus de 600 millions de membres à travers le monde dont plus de 20 millions en France, le site présente un avantage numérique considérable par rapport à Viadeo, qui en compte 35 millions avec près de 4 millions de Français.

En revanche, l’intérêt du réseau d’origine française est évident selon Jean-Christophe Anna, qui rappelle que « sa vocation première étant le networking professionnel et le pilotage de carrière, il est à l’heure actuelle mieux équipé en matière de recrutement, notamment avec le moteur de recherche adapté, les informations professionnelles contenues dans les profils et les hubs très développés sur les métiers, les écoles, les expériences… » En fait, selon l’expert, tout dépend des choix du recruteur ainsi que du profil recherché : Viadeo servirait davantage à trouver des candidats cadres middle et top management, alors que Facebook peut être utilisé pour toucher tout le monde, quelle que soit la catégorie socioprofessionnelle.

Des outils complémentaires

Managing Director France de CareerBuilder, Frédéric Woldanski est du même avis : « selon moi, il ne faut pas les opposer. Ce sont deux solutions parmi d’autres, elles sont complémentaires, et ce serait une erreur de se couper de l’une de ces sources. » Le groupe CareerBuilder a d’ailleurs lancé deux outils sur Facebook : Work@, un programme de cooptation, et Profile Ads, qui permet de lancer une pré-campagne de communication sur le réseau afin d’en mesurer l’efficacité. « Pour le moment, c’est vrai que Facebook est plus utile pour la communication RH que pour le sourcing, mais à mon avis, c’est destiné à évoluer. On va beaucoup en entendre parler dans le recrutement au cours des mois à venir. » Viadeo en revanche serait, selon Frédéric Woldanski, davantage destiné à chasser des candidats, méthode destinée à ceux qui ont le temps et les compétences nécessaires pour se consacrer à ce type de recherches.

Au final, chaque réseau présente à la fois des avantages et des inconvénients, et c’est au recruteur de décider s’il préfère les associer, faire un choix entre les deux… Ou se tourner vers d’autres solutions.

Séverine Dégallaix

Transférer cet article à un ami