"LinkedIn séduit des entreprises de toute taille", Pierre Berlin


Le vendredi 20 avril 2012 | Recruter sur les réseaux sociaux
"LinkedIn séduit des entreprises de toute taille", Pierre Berlin

Un an après l’ouverture de son bureau à Paris, LinkedIn a convaincu les deux-tiers des entreprises du CAC40 d’utiliser ses solutions de recrutement. Mais Pierre Berlin, directeur commercial pour la France, l’Italie, l’Espagne et le Portugal insiste : les PME aussi peuvent y trouver leur compte.


En quoi consiste votre offre à destination des recruteurs ?

 

Elle s’article autour de deux piliers : le sourcing et la marque employeur. Au niveau du sourcing, notre produit phare est la licence Recruteur qui offre un accès illimité à l’intégralité du réseau ainsi que la possibilité de poster des annonces. Nous allons prochainement lancer une extension, LinkedIn Talent Pipeline, qui va notamment permettre aux recruteurs d’intégrer dans cet environnement de travail des sources extérieures à LinkedIn comme le CV d’un candidat ou d’un collaborateur. Ensuite, au niveau de la marque employeur, nous proposons la Page Carrière qui permet aux entreprises de faire leur promotion et de diffuser des offres d’emploi. Et nous contextualisons totalement cette page en fonction des besoins de recrutement et des cibles de l’entreprise.


Recruter sur LinkedIn se ferait donc en quelques clics ?

 

Notre réseau est très simple d’utilisation. Il est facile de naviguer dans notre moteur de recherche pour trouver des candidats. Toutefois, les réseaux sociaux transforment la manière de travailler des recruteurs et une phase d’éducation est nécessaire. Nos consultants accompagnent donc les équipes de recrutement de nos clients pour une utilisation optimale de nos outils.

 

Vos tarifs sont-ils accessibles aux PME ?

 

Nous travaillons avec des entreprises de toutes dimensions et sommes à même d’apporter aux PME un certain niveau de services et d’accompagnement. Nous offrons des solutions pour quelques milliers d’euros et avons une équipe commerciale entièrement dédiée aux PME-PMI qui peut répondre à leurs problématiques. Et il faut savoir qu’une simple souscription premium leur permet déjà de trouver certains profils.

 

Est-ce que le recrutement 2.0 se démocratise ?

 

Les premiers à adopter LinkedIn venaient du monde de l’informatique et étaient principalement des cadres supérieurs. Mais aujourd’hui, LinkedIn recense 150 millions de membres dans le monde et deux nouveaux membres par seconde. Donc tous les secteurs d’activité sont représentés. D’ailleurs, ce sont les étudiants et les employés de la fonction publique qui font partie des populations d’utilisateurs les plus en croissance.

 

LinkedIn est parfois perçu comme un réseau nord-américain, à tord ?

 

Ce n’est plus du tout un réseau américano-américain : plus de 50 % de nos membres vivent en dehors des Etats-Unis, nous avons plus de 31 millions de membres en Europe, plus de 3 millions en France… C’est sûr qu’en ce qui concerne les réseaux sociaux, la France n’est pas encore au niveau de maturité des pays anglo-saxons. Mais cela évolue très vite. Partout dans le monde, les entreprises cherchent à recruter tout en réduisant les coûts et nous pensons que LinkedIn est une solution qui offre un excellent retour sur investissement et qui peut donc séduire de nombreux marchés.


Propos recueillis par Fiona Collienne

 

 

Transférer cet article à un ami