Oh my job séduit Meetic


Le mercredi 04 juillet 2012 | Recruter sur les réseaux sociaux
Oh my job séduit Meetic

 

Oh my job, application de recherche d'emploi sur Facebook, permet aux entreprises et aux écoles de créer des onglets de recrutement sur leur page Facebook. Meetic, leader européen de la rencontre en ligne, a été la première entreprise à sauter le pas.

 

Oh my job : la popularité de Facebook et la confidentialité d'un jobboard

 

Oh my job a décidé de s'installer là où les candidats passent désormais la plupart de leur temps – Facebook - et de s'appuyer sur la forte viralité du réseau social. Tout cela avec des profils professionnels et personnels nettement dissociés pour conserver la confidentialité d'un site de recrutement. « Lorsque le candidat télécharge l'application, il a plusieurs choix, explique Claude Monnier, DRH de Oh My Job. Soit il remplit un menu de manière spontanée, « à la main », et il y indique les informations de son choix. Soit, en un clic, il télécharge son profil Viadeo/Linkedin, ou uniquement les informations Facebook qu'il souhaite voir apparaître, en décochant toutes les informations personnelles ou confidentielles. »

 

Convergence des univers avec Meetic

 

Lorsque Claude Monnier propose ce projet à Meetic, il est persuadé de la convergence des deux univers : cette notion de réseau social partagée par le monde de la rencontre personnelle et celui de la rencontre professionnelle. « Il n'y avait pas de question marketing au départ mais plutôt un enjeu d'efficacité, assure Claude Monnier. Aujourd'hui, les retombées en termes de notoriété sont impressionnantes. »

 

Concrètement, la page profil de Meetic est désormais dotée d'un onglet « rejoignez-nous », les annonces peuvent être partagées et envoyées, un candidat potentiel peut s'abonner aux notifications ou encore recommander Meetic à son réseau.

 

Entreprises et écoles

 

« Lorsque le premier pas est franchi, cela rassure les autres », constate Claude Monnier. Oh my job est aujourd'hui en contact avec des entreprises de l'univers digital mais aussi des services ou de l'industrie. « Ils nous ont demandé de réfléchir à des constructions aussi innovantes et créatives pour digitaliser leur marque employeur », précise Claude Monnier. Ainsi, la société Mr Bricolage dispose désormais d'un onglet Oh my job pour sa page Facebook.

 

Enfin, Oh my job a lancé un partenariat tripartite avec Meetic et l'école d'ingénieurs Epita. « Les réactions des étudiants sont très positives, remarque Claude Monnier. Ils se sentent sollicités mais également très accompagnés. Nous sommes venus sur leur territoire avec leurs codes de communication. »

 

Et si la présence sur Facebook permet de donner une image employeur dynamique, de cibler les jeunes, elle permet aussi de toucher des candidats plus expérimentés. « Les barrières de générations et de secteurs d'activités sont en train de tomber », remarque Claude Monnier.

 

Haude-Marie Thomas

 

Transférer cet article à un ami