"Nous proposons une offre virale sur les réseaux sociaux", Grégory Herbé


Le vendredi 17 février 2012 | Réseaux sociaux
"Nous proposons une offre virale sur les réseaux sociaux", Grégory Herbé

MyJobCompany est un site de recrutement par cooptation via les réseaux sociaux. Un nouveau modèle permettant de rémunérer tous les acteurs de la chaîne de recrutement. Grégory Herbé, cofondateur du site, nous explique le concept.


Quel est le principe de MyJobCompany ?


Les personnes inscrites sur MyJobCompany ne le sont pas en tant que candidats mais en tant que "diffuseurs". Elles définissent lors de leur inscription la nature de leur réseau social et sont alertées dès qu'une offre d'emploi correspond à leur réseau. Elles peuvent ainsi transmettre l'offre à leurs contacts via les réseaux sociaux comme Viadeo, LinkedIn, ou Facebook... A chaque CV pertinent transmis, les diffuseurs touchent une prime. Et en cas de recrutement, le diffuseur ayant coopté le candidat embauché touche en moyenne une prime de 2 700 euros.

 

En résumé, nous construisons une offre virale sur les réseaux sociaux. Une trentaine d'offres sont actuellement en ligne sur MyJobCompany, un recrutement a déjà eu lieu et un autre est en cours de finalisation.

 

Pourquoi avoir lancé ce nouveau concept ?


Nous avons tous dans notre entourage une personne travaillant dans une grande entreprise et une autre travaillant pour une PME. Notre idée est de refléter cette réalité. Aujourd'hui, des recruteurs sont capables de payer des intermédiaires pour trouver des CV. Il faut aller chercher des tierces personnes pour trouver des compétences. Les spécialistes du recrutement nous considèrent en tout cas comme un moyen supplémentaire de viralité.

 

Comment MyJobCompany fonctionne-t-il pour les recruteurs ?


Nous avons mis en place un système d'abonnement permettant de poster un nombre illimité d'offres : 129 € pour trois mois, 179 € pour six mois et 229 € pour douze mois.  Les recruteurs ont accès à une interface leur permettant de créer leurs offres et de déterminer la performance des candidats sur une petite CVthèque. A leur charge ensuite de définir le budget d'acquisition et le budget de performance. Le premier permet de rémunérer un internaute au nombre de CV pertinents reçus. Le deuxième permet de rémunérer le diffuseur ayant coopté le candidat recruté.

 

Combien une campagne de recrutement peut-elle coûter ?


En moyenne, il faut compter 10 € par CV et 2 700 € pour la prime de performance. En incluant un abonnement d'un an, cela peut donc atteindre 3 800 € en fonction du nombre de CV reçus et de la hauteur de la prime. Mais les recruteurs auront ainsi gagné en visibilité puisque l'offre a été diffusée sur Facebook, LinkedIn, Viadeo et les blogs spécialisés, auprès des publics cibles.

 

Qui sont vos premiers clients ?


Ce sont surtout des sociétés du web et des cabinets de recrutement. Mais parmi les sociétés en direct, on retrouve des entreprises comme Le Bon Coin, Groupon ou Monoprix. Nous avons même aidé au recrutement d'un biérologue pour un site de bières en ligne.

 

Comment est financé MyJobCompany?

 

En fonds propres, nous sommes trois cofondateurs. Mais le but à terme est de rencontrer et d'intégrer des business angels afin de travailler sur le développement du site, nous ouvrir des portes dans le monde des entreprises et aller chercher davantage de clients.

 

Propos recueillis par Aurélie Le Caignec

 

 

Transférer cet article à un ami