Facebook se lance-t-il dans l’emploi en ligne ?


Le mercredi 02 novembre 2011 | Recruter sur les réseaux sociaux
Facebook se lance-t-il dans l’emploi en ligne ?

La nouvelle fait le buzz depuis quelques jours. La compagnie de Marc Zuckerberg a signé un partenariat avec le ministère du travail américain. Objectif : aider les américains à trouver un emploi grâce aux réseaux sociaux. Facebook diffusera-t-il bientôt des offres d’emploi ? Pour se faire une idée, il faut lire entre les lignes du communiqué de presse.

Facebook veut aider les Américains à trouver un travail. C’est dans cette optique que le célèbre réseau social s’est associé aux Ministère du travail américain ainsi qu’à trois grandes agences d’emploi pour lancer un programme de lutte contre le chômage -qui s’élève à 9,1% aux Etats-Unis-, le Social Jobs Partnership,   programme au sein duquel les réseaux sociaux joueront un rôle essentiel… mais qui reste encore à définir.

Première étape : l’ouverture d’une page Facebook proposant des outils et du contenu pédagogique à destination des demandeurs d’emploi. La page n’en est qu’à ses prémisses et ressemble pour l’heure davantage à un outil de communication à l’usage de Facebook et des agences partenaires, qu’à un véritable fournisseur de contenus. Mais plus de 14.500 personnes « aiment » déjà la page et les premiers commentaires sont positifs. Facebook prévoit en outre des campagnes de communication ciblées dans les dix Etats américains ayant les taux de chômage les plus élevés.

Deuxième étape : le réseau de partenaires entend ensuite mener des études approfondies sur la manière dont les demandeurs d’emploi, les recruteurs et les centres d’orientation scolaires utilisent le web social. Et c’est ici que se loge la petite phrase qui fait mouche et attise la curiosité sur les intentions de Facebook. Selon le communiqué officiel, les conclusions de ces études serviront à « développer et lancer des systèmes qui permettront de diffuser des annonces d’emploi de manière virale et gratuite via Facebook » (traduction libre).

Facebook laisse planer le mystère

Le réseau social aux près de 600 millions de membres va-t-il faire son entrée sur le marché de l’emploi en ligne via son propre portail ? Créer un système d’annonces gratuites ? Pour l’heure, les porte-parole de Facebook gardent le mystère et s’en tiennent à « la volonté de développer des outils pour les demandeurs d’emploi », laissant aux commentateurs le soin de spéculer sur ce que cela signifie. Sur le blog Mashable dédié aux réseaux sociaux et communautés virtuelles, la journaliste Sarak Kessler va déjà un cran plus loin : « un jobboard au sein de Facebook placerait le réseau social en compétition directe avec des sites comme LinkedIn et Monster ». C’est donc tout le monde du recrutement en ligne qui pourrait être chamboulé par les développements futurs de ce partenariat inédit.

Fiona Collienne

Transférer cet article à un ami