"Nous visons une croissance de 15 % par an", D. Duquesnoy, PerformanSe


Par Gaëlle Fillion | le jeudi 22 février 2018 | Outils d'évaluation
"Nous visons une croissance de 15 % par an", D. Duquesnoy, PerformanSe

 

Changement de gouvernance chez PerformanSe : en janvier dernier, Dominique Duquesnoy a pris la tête de l’éditeur spécialisé dans l’évaluation et le développement des compétences. Il succède ainsi à Nadia Nardonnet qui a quitté le groupe Julhiet Sterwen, maison mère de PerformanSe. Quels sont les nouveaux projets et priorités de l’éditeur ? Interview du DG.

Quelles ont été vos premières actions en tant que directeur général ?

Je suis arrivé chez PerformanSe il y a 16 ans, d’abord dans un rôle de consultant, avant d’évoluer vers des fonctions plus commerciales, en tant que business developer puis comme directeur du développement France. Depuis le début de l’année, j’ai pris les responsabilités de DG. La relève était décidée depuis l’été dernier. Nous avons voulu profiter de ce changement de gouvernance pour prendre le temps de réfléchir sur nos ambitions et définir un business plan à trois ans. C’est un plan partagé et assumé par l’ensemble des collaborateurs de PerformanSe.

Qu’est-ce qui distingue PerformanSe de ses concurrents aujourd’hui ?

C’est d’abord notre positionnement d’éditeur-conseil. Nous ne sommes pas seulement un éditeur de tests : nous avons vocation à accompagner nos clients dans la mise en œuvre de leur people strategy. PerformanSe se distingue aussi par son approche scientifique. Nous prenons le parti de proposer à nos clients des produits robustes, qui respectent des principes de construction. Nous ne cédons pas aux modes du marché. Toutes nos démarches d’accompagnement et tous nos tests sont validés scientifiquement. Dans le monde du recrutement par exemple, on entend beaucoup parler de prédictif. C’est une approche intéressante mais beaucoup plus complexe que ce que l’on pourrait croire… et qui doit être abordée avec la plus grande justesse scientifique.

Allez-vous lancer de nouveaux produits ?

L’innovation scientifique et technologique est l’une de nos priorités. Notre terrain de jeu évolue fortement. La connaissance de l’individu ne repose plus uniquement sur des aspects de personnalité ou de motivation au travail, mais aussi sur les schémas cognitifs qui constituent des croyances puissantes concernant l’adaptation et la gestion d’environnements complexes. Demain, la capacité à collaborer à distance, à résoudre des problèmes complexes, à élaborer une pensée critique, par exemple, seront des facteurs de réussite au travail. Ces aspects vont donc être embarqués dans l’offre PerformanSe, et l’approche multicritère sera au cœur de nos développements en 2018. Le lancement d’un nouveau produit est prévu à horizon 2018. Nous voulons aussi élargir notre offre de services pour mieux accompagner nos clients. 

Quels sont vos plans pour l’international ?

Nous sommes déjà implantés en Europe, au Maghreb, aux Etats-Unis et en Amérique du Sud, soit à travers un réseau de partenaires, soit en direct - et c’est plutôt cette seconde option que nous allons privilégier désormais pour notre développement international. Notre ambition est d’ouvrir un bureau en Belgique et de renforcer nos positions en Italie et en Espagne. Nous souhaitons également créer des relations plus étroites avec nos partenaires existants, pour mieux les accompagner. Pour cela, nous aurons besoin de recruter des consultants.

Quels sont vos objectifs de développement ?

Nous visons une croissance de 15 % par an pour les trois prochaines années. Nous comptons donc dépasser largement les 6 millions d’euros en 2018. Nous sommes 45 personnes aujourd’hui. A horizon 3 ans, nous visons 65 à 70 collaborateurs, avec de nouveaux business developers par pays.

 

Transférer cet article à un ami