Les leviers pour doper l’engagement des collaborateurs


Par Aurélie Tachot | le lundi 06 mars 2017 | Outils d'évaluation
Les leviers pour doper l’engagement des collaborateurs

L’engagement est LE sujet qui agite actuellement la sphère des ressources humaines. Alors que les circuits de décision se complexifient dans les entreprises, comment faire pour que la mobilisation des équipes reste intacte ? Quels leviers actionner afin que les salariés aient véritablement envie de travailler ? La réponse en cinq points.

Sonder, sonder et sonder

Ecouter ses salariés, c’est la base de tout. Aujourd’hui, les outils technologiques sont suffisamment nombreux pour prendre le pouls de ses équipes de manière simple, ludique et efficace. "Les entreprises ne doivent pas se contenter d’une enquête annuelle. Les attentes des salariés doivent être mesurées régulièrement, notamment lorsqu’un nouvel acteur entre, lorsqu’une activité est lancée…", illustre Laurent Termignon, directeur de l’activité Talent & Reward de Willis Towers Watson.

Valoriser les perspectives de carrière

Une étude mondiale de Willis Towers Watson révèle que l’absence d’opportunités de développement incite les collaborateurs à quitter leur entreprise. Près de 44 % des salariés français considèrent que changer d’employeur leur permettra de progresser plus rapidement dans leur carrière. Pour éviter le désengagement des équipes voire même la fuite des talents, les entreprises peuvent communiquer davantage sur leurs opportunités en interne, notamment par le biais des managers.

Rendre l’environnement de travail flexible

"Les entreprises ont tout intérêt à prendre en compte les expériences que vivent leurs salariés, par exemple pour se rendre à leur poste", indique Laurent Termignon. Proposer du télétravail à un collaborateur confronté à de longs temps de trajet devrait couler de source. De même, permettre aux salariés de choisir, au jour le jour, leur espace de travail (open-space, bureau partagé, coworking) en fonction de leurs missions est une piste qui favorise la motivation, donc l’engagement.

Coacher les managers

D’après une infographie de Talentsoft, 75 % des salariés ne quittent pas leur emploi, mais leur manager ! Un pourcentage qui devrait alerter les entreprises sur l’urgence de mieux accompagner leur ligne managériale, qui a un impact direct sur l’engagement des équipes. "Soumettre les leaders à un assessment, une évaluation à 360° ou un test psychométrique permet de savoir si leur leadership est en phase avec les attentes des salariés", souligne Laurent Termignon.

Prôner la transparence

En particulier sur la rémunération ! "C’est un sujet qui n’est plus tabou : les salariés échangent ouvertement sur leurs salaires, à la machine à café", constate Laurent Termignon. Les décisions sur les augmentations salariales ou les attributions de primes peuvent, par exemple, être expliquées. Reposent-elles sur des éléments de marché, de mérite, de performance ? Les salariés, qui sont souvent en attente d’interactions avec leur comité de direction, sont en mesure de le comprendre.

Transférer cet article à un ami