AssessFirst propose son outil PSV20 en chinois


Le jeudi 17 novembre 2011 | Test de recrutement
AssessFirst propose son outil PSV20 en chinois

Dans un souci d’accompagner ses clients dans le recrutement et le développement des talents à l’international, l’éditeur AssessFirst propose désormais sa solution d’évaluation PSV20 dans pas moins de 11 langues. Le chinois est le petit dernier sur une liste déjà bien fournie.

PSV20 a été lancé en 2004 et permet désormais à 2 500 utilisateurs répartis dans 500 structures d’évaluer les comportements et compétences de leurs candidats et salariés. Depuis lors, AssessFirst n’a cessé d’enrichir le palmarès linguistique de son questionnaire avec l’anglais, l’allemand, le polonais, le russe et le chinois. « Les entreprises sont soucieuses d’harmoniser leurs pratiques RH et d’évaluation de par le monde : utiliser le même outil leur permet de récolter le même type de données pour chaque collaborateur», indique David Bernard, cofondateur de cette société éditrice de tests d’évaluation et d’outils de Talent Management.

Eviter tout biais culturel

Chaque nouvelle version a fait l’objet d’une adaptation culturelle minutieuse. « Les comportements représentatifs du leadership ne sont pas les mêmes en France, en Chine ou aux Etats-Unis », donne comme exemple David Bernard. « Toute la subtilité consiste donc à travailler avec des psychologues locaux qui nous orientent vers la meilleure façon de poser les questions afin d’évaluer les 20 grands critères de la personnalité. » Les questions sont ensuite validées en situation afin d’assurer une bonne répartition des résultats et une bonne perception de chaque critère. « C’est comme si à chaque fois on refaisait un test depuis le départ mais c’est essentiel pour ne pas induire de biais culturel dans la manière de poser les questions. »

La version arabe est en route

A la demande de clients implantés au Maghreb, AssessFirst travaille en ce moment sur une version en langue arabe. L’éditeur propose aussi un questionnaire en français simplifié pour ceux qui ne maîtrisent pas parfaitement la langue de Molière. Dans les prochains mois, AssessFirst veut continuer à accompagner ses clients à l’international que ce soit avec PSV20 ou avec d’autres types d’outils comme 360° Feedback qui se concentre, lui, sur le développement des compétences des managers et collaborateurs en interne.

Fiona Collienne

 

 

Transférer cet article à un ami