Tribune - 4 pistes pour résoudre le casse-tête de la productivité


Le mercredi 09 septembre 2015 | Outils d'évaluation
Tribune - 4 pistes pour résoudre le casse-tête de la productivité

La France fait face à une crise sans précédent de sa productivité, suscitant une inquiétude croissante en matière de développement économique, de création d’emploi et de niveau de vie. Et si la quête d’une meilleure collaboration au sein même de l’entreprise était une des clés pour lutter contre cette productivité en berne ?


La métaphore du puzzle

Agir sur la productivité peut être beaucoup plus simple qu’il n’y paraît. Une meilleure collaboration des salariés en entreprise permettrait en effet d’agir efficacement sur les taux de productivité, aussi bien au niveau individuel qu’à l’échelle de l’entreprise. En réalité, la productivité fonctionne comme un puzzle. Le principe : une multitude de pièces disparates s’imbriquent les unes avec les autres… pour un résultat généralement spectaculaire. S’il en était de même dans le monde du travail, les entreprises ne récolteraient plus seulement le fruit des performances individuelles de leurs collaborateurs mais bénéficieraient aussi des puissants effets de la synergie collective.

L’information au centre du jeu

De nos jours, les succès individuels sont intrinsèquement liés à la capacité des employés à travailler avec leurs pairs. Nos études montrent que les salariés qui travaillent de manière collaborative peuvent augmenter significativement leur productivité – avec un chiffre d’affaires moyen en hausse de 7600 euros par an et par salarié. Nous remarquons également que les employés sont naturellement disposés à collaborer : 8 sur 10 affirment en effet qu’ils aimeraient travailler plus efficacement avec leurs collègues. Reste que les entreprises semblent bloquer activement tous ces efforts, puisque 75 % des collaborateurs estiment que leur environnement de travail les empêche de travailler correctement avec les autres. Les pratiques internes et la culture propre à chaque organisation rendent souvent les échanges difficiles au quotidien. On demande aux collaborateurs de s’entraider… tout en favorisant leur esprit de compétition en matière de promotions et d’augmentations. En réalité, l’information demeure le nerf de la guerre lorsqu’il s’agit de mener à bien ses projets business ou d’avancer dans ses objectifs de carrière.

Pour résoudre ce casse-tête et reconstituer ce puzzle stratégique, voici 4 pistes pour aider les leaders RH à fluidifier et renforcer la collaboration entre leurs salariés :

·  Cadrer la compétition : évaluez vos employés au travers des critères de « collaboration » et de « coopération compétitive » formalisés sous forme d’indicateurs de performance.  

·  Inciter la cohésion : dotez vos employés d’outils favorisant la transparence, les échanges et la compréhension du contexte de travail, afin de les aider à prioriser leur tâches efficacement.

·  Valoriser les initiatives collaboratives : lancez des défis collaboratifs à vos équipes et préparez-les  à l’idée de davantage travailler ensemble s’ils veulent réussir.

·  Exploiter les leviers motivationnels : n’hésitez pas à avoir recours à des récompenses non-pécuniaires pour accélérer et améliorer la collaboration. Lorsqu’il s’agit d’aider ses collègues, on remarque que les incentives financières ont tendance à freiner la motivation des employés.  

La France pourrait facilement générer de la productivité grâce à ses forces vives résolument créatives, agiles, motivées et capables d’atteindre des sommets en matière de satisfaction client. Nul doute que la réponse aux maux économiques se trouve derrière chacun de nos  bureaux.

Jean Martin, Executive Director and Talent Solutions Architect, CEB

Lire la tribune précédente

Transférer cet article à un ami