3 conseils pour lancer son premier Mooc d’entreprise


Le lundi 05 mai 2014 | MOOC
3 conseils pour lancer son premier Mooc d’entreprise - D.R.

Difficile d’ignorer le phénomène des « Massive Open Online Courses », qui promettent à juste titre de révolutionner l’approche éducative en général et la formation professionnelle en particulier. Le cabinet Féfaur et l’éditeur Vodeclic ont récemment co-publié un livre blanc intitulé « Osez votre MOOC d’entreprise ». Gros plan sur quelques grandes étapes qui devraient aider les responsables de formation précurseurs à passer à l’acte. 

1. Activez un plan de veille

Avant d’envisager la création d’un catalogue interne de MOOC, la mise en place d’un tableau de bord semble indispensable pour veiller l’offre de cours en ligne pertinents pour l’entreprise. Cet outil recensera par exemple quelques dizaines d’institutions parties-prenantes de MOOC en France et à l’étranger et les enseignants à la manœuvre. Autres critères à suivre : les certifications envisageables, la charge de travail pour l’apprenant et le planning. Pour faciliter cette démarche de veille continue, « des outils web de curation comme Scoop.it ou Paper.li peuvent être utilisés » suggère Michel Diaz, directeur associé du cabinet spécialisé en digital learning Féfaur.

2. Testez vous-même

« Premier conseil au responsable de formation qui voudrait avancer : s’inscrire à un MOOC et aller jusqu’au bout » peut-on lire dans le Livre Blanc. Une manière d’appréhender très concrètement le niveau d’engagement nécessaire pour les intéressés et d’envisager l’intégration du programme dans le dispositif de formation existant. « L’évaluation et la certification sont aujourd’hui des questions prioritaires car elles renvoient à une vraie demande des apprenants. Or les MOOC offrent une réponse grâce aux badges [qui accréditent un apprentissage] » observe Michel Diaz. Des processus qui devront donc également être suivis de près.

3. Expérimentez avec des volontaires

« Quelques pionniers souhaitant décrocher une certification de grande école vont sans doute vous aider à mettre le pied à l’étrier  » observait Michel Diaz dans le cadre d’un webinar consacré au MOOC d’entreprise. En phase bêta, faut-il encore choisir les programmes les plus prometteurs pour l’entreprise. Selon le livre blanc, les premiers retours d’expérience seront clé pour ajuster le chantier MOOC mais aussi pour « comprendre ce que l’on peut attendre des apprentissage sociaux ». Car pour Michel Diaz, les MOOC seraient le véritable terreau de développement du social-learning qui a jusque-là eu du mal à trouver ses marques en entreprise.

Gaëlle Fillion

Transférer cet article à un ami