Mobile learning : l’outil du futur ?


Le lundi 12 juillet 2010 | Mobile learning
Mobile learning : l’outil du futur ?

Apprendre n’importe où grâce à des modules de formation accessibles sur téléphone portable… En théorie, le mobile learning est l’outil idéal. Dans la pratique, il reste encore quelques progrès à accomplir.

Effet buzz et réalité ne se rencontrent pas encore. C’est en tout cas l’avis de Pascal Debordes, directeur des solutions e-learning chez Cegos : « pour le moment, le mobile learning n’est pas très plébiscité par les entreprises ». Les raisons ? Une technique difficile à adapter à tous les téléphones qui existent, un retard en France dans l’utilisation des nouvelles technologies pour la formation, et une utilité pédagogique encore limitée.

Toutefois, le développement de ce type de solutions ne devrait pas tarder. « A mon avis, dès l’an prochain, quand les tablettes de type iPad seront généralisées, l’outil sera plus demandé. » Mais il sera surtout utile aux professionnels itinérants et sur des modules de formation plutôt courts, en complément d’une formation en présentiel. C’est ce qu’explique Pascal Debordes : « il est difficile de suivre des heures de formation sur un petit écran, c’est fatigant et laborieux. Les sédentaires auront plutôt intérêt à suivre les modules sur ordinateur. » Podcasts rapides sur les clefs d’un bon management, rappels des principaux points abordés pendant une formation plus longue, pistes à explorer pour mieux vendre… Ces modules ne viseront pas à remplacer les stages en salle mais auront vocation à apporter des compléments d’informations ou de connaissances. Les utilisateurs de cet outil ? « Ce seront surtout des profils commerciaux et managériaux. Mais le principe pourra aussi très bien s’adapter à d’autres populations. »

Les organismes de formation ont déjà commencé à travailler sur des offres mobile learning afin d’être prêts quand les entreprises se lanceront. C’est notamment le cas de Cegos : « nous avons réalisé des tests pour être sûrs de maîtriser la technique et pouvoir montrer à nos clients à quoi cela ressemble. Au moment de la grippe A, nous avons ainsi fait de la sensibilisation en interne en mobile learning ». De son côté, Demos a déjà lancé Pocket Campus, des conseils de coachs en vidéo d’environ cinq minutes accessibles aussi bien sur ordinateur que sur téléphone portable. Il ne s’agit bien sûr pas de formations complètes, mais plutôt de rappels ou d’astuces : comment comprendre le stress, prendre la parole en public ou encore réviser des points d’orthographe.

Séverine Dégallaix

Transférer cet article à un ami