L’assistance vocale au service des contenus de formation


Par Gérald Dudouet | le mardi 19 décembre 2017 | Mobile learning
L’assistance vocale au service des contenus de formation

Créée en 2013, la start-up Coorpacademy accompagne actuellement 500 000 apprenants professionnels dont 40% sont localisés à l’international. Toujours en quête d’innovation, la start-up présente la première application d’assistance vocale appliquée à des contenus de formation.

Coorpacademy est née d’un concours de circonstances. « Nous souhaitions créer un MOOC axé sur la culture digitale, mais nous ne trouvions aucune solution existante pour valoriser l’expérience apprenant. Nous avons donc décidé de développer notre propre plateforme avec un protocole basé sur la pédagogie inversée » explique Frédérick Bénichou. Sous forme de quizz, ce dispositif permet à l’apprenant, lorsqu’il n’est plus à même de répondre aux questions de la formation qu’il a choisie, d’accéder à son niveau réel de connaissance (Base, Avancé, Coach). De quoi commencer son apprentissage, sans être contraint de reprendre les fondamentaux.  « Lorsque nous avons présenté notre MOOC sur le digital via notre protocole, les grands groupes ont immédiatement adhéré à sa forme. Et c’est ainsi qu’IBM, Eyrolles, Fabernovel… ont décidé de rejoindre Coorpacademy pour abriter et valoriser leurs formations. Plus de 600 modules aujourd’hui disponibles ! », précise Frédérick. Au fil du temps, en étudiant les datas des utilisateurs, en écoutant leurs clients, Coorpacademy a cependant remarqué que certains profils d’apprenants n’allaient pas nécessairement au terme de leur formation mais qu’ils grappillaient les contenus. « De ce constat et depuis octobre, nous avons donc fragmenté notre catalogue. Aujourd’hui, les apprenants peuvent choisir n’importe quelle notion qui les intéresse, via nos 600 modules, désormais répartis en 10 000 questions ». Un apprentissage en microlearning qui permet d’accéder en 5 minutes à des notions clés pour un taux d’engagement qui a enregistré sur la plateforme une augmentation de 40 à 50 %.

Apprendre rapidement, dans n’importe quel contexte

« L’assistance vocale appliquée à des contenus de formation est la suite logique de notre évolution. Elle a été instiguée par deux de nos développeurs dans le cadre des journées temps libre dont ils disposent. Là encore, l’idée est de démocratiser l’accès à la formation en apprenant plus rapidement et dans n’importe quel contexte ». Encore en phase de R&D, l’accès à cette assistance se fait via son smartphone (Androïd et iOS) en passant par Google Home/ Google Assistant. Pour sésame : « Je voudrais parler à  Coorpacademy », puis « Pose moi une question ». L’assistance vocale questionne alors l’utilisateur. S’il sèche, ce dernier peut alors lui demander « Pourquoi ? ». Il prendra alors connaissance de la réponse de manière détaillée.  « A ce jour, notre version bêta ne traite que de questions sur le digital. Déjà en production, elle n’est accessible qu’à quelques utilisateurs et sera prochainement mise en place chez des clients tests. Le potentiel de l’IA et du machine learning ne se révèle qu’au regard des datas collectés. Nous avons donc besoin d’un maximum de feedback pour l’améliorer. En ce sens, nos développeurs  en collaboration avec l’équipe R&D de l’entreprise, basée sur le campus de l’EPFL (Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne), s’attellent à la faire évoluer pour par la suite l’ouvrir à l’ensemble de notre catalogue », conclut Frédérick Bénichou. A ce jour aucune date officielle de sortie n’est prévue.  

Transférer cet article à un ami