CourseBuilder de Lumesse : un outil de création de contenu plus mobile


Le mardi 07 mai 2013 | Mobile learning
CourseBuilder de Lumesse : un outil de création de contenu plus mobile - D.R.
Nouvelle version pour l’outil de création de contenu de formation en mode SaaS de l’éditeur Lumesse. Compatible sur tous les supports mobiles, CourseBuilder étend ses fonctionnalités vers plus de flexibilité.

L’idée de pouvoir consulter une formation depuis son ordinateur de bureau et de la reprendre via une tablette ou un smartphone fait son chemin dans les pratiques des apprenants en entreprise

Dans sa nouvelle version, CourseBuilder 6M vient donc répondre à ces nouveaux usages et surfe sur la vague du BYOD (Bring your own device) qui voudrait que les entreprises soient de moins en moins réticentes à ce que leurs salariés utilisent leur propre téléphone ou tablette pour un usage professionnel. À travers un contenu développé en HTML5, l’ergonomie dans CourseBuilder s’adapte donc aux différents terminaux mobiles sur le marché pour davantage de flexibilité. En misant sur la mobilité, Lumesse entend également contrebalancer un phénomène relevé dans une étude de Féfaur et Cornerstone OnDemand publiée à la fin 2012. Alors que 88 % des grandes entreprises françaises sont équipées en plateforme LMS, le pourcentage du nombre de connectés reste peu élevé. 30 % des entreprises sondées indiquaient ainsi que moins de 10 % de leurs salariés étaient connectés à leur plateforme. D’où l’intérêt d’étendre les possibilités d’accès et d’améliorer l’expérience utilisateur des apprenants.

Un outil WYSIWYG


« CourseBuilder permet également de créer facilement un parcours de formation. Il ne nécessite pas de connaissances techniques approfondies », fait remarquer Thomas Lecœur, ingénieur avant vente chez Lumesse. L’outil a ainsi été pensé d’après les principes du « What you see is what you get » : prise en main rapide, ergonomie travaillée, fonctionnalités intuitives… Ici, les contenus existants tels que les images et les fichiers Power Point peuvent être glissés directement dans le logiciel, les textes peuvent être transformés en voix digitales si l’auteur de la formation le désire. De grandes entreprises telles qu’Electrolux, Vodafone, Lego ou Volvo y ont déjà trouvé leur compte. Afin de s’équiper, il en coûtera un minimum de 500 € par mois. Un tarif évolutif en fonction du nombre d’utilisateurs.

Combiné à une plateforme

En tant que produit Lumesse, CourseBuilder s’intègre facilement à la plateforme LMS LearningGateway, mais fonctionne également avec les autres plateformes du marché. Car dans la pratique, la création du contenu de formation s’effectue via CourseBuilder mais sa diffusion transite bien souvent par un portail e-learning.

Aurélie Le Caignec

Transférer cet article à un ami