La RATP investit dans sa propre plate-forme e-learning


Par Aurélie Le Caignec | le lundi 24 septembre 2012 | Mobile learning
La RATP investit dans sa propre plate-forme e-learning

Avec « e-tinéraires », la RATP rentre de plain-pied dans le monde du e-learning. Mise en place par Micropole Institut, la solution se connecte directement au SIRH de la compagnie. Résultat ? Un gain de temps important et un suivi optimisé pour chaque salarié.

Après quelques tentatives e-learning dans différents départements, la RATP a décidé de jouer sur la concentration. En travaillant sur sa plate-forme « e-tinéraires », l’ensemble des employés ont désormais la possibilité de suivre leur parcours de formation en tout temps sur leur lieu de travail, de vérifier leur inscription à tel ou tel module ou encore de choisir un module en libre accès comme bon leur semble. « Nous souhaitions proposer de nouvelles modalités pédagogiques tout en permettant de rendre la formation plus accessible », précise Jean-Marc Robinet, chef de projet e-learning à la RATP.

Palier l’absentéisme élevé

Gagner en attractivité et en accessibilité. Tel était l’objectif de la compagnie de transports alors que les formations en présentiel souffraient d’un absentéisme élevé. « Il était compliqué pour les gens de se libérer quand ils travaillent sur le terrain », explique le chef de projet. D’où le choix de l’e-learning plus souple d’utilisation et la mise en place d’une plate-forme qui s’adresserait au plus grand nombre.

Un intégrateur et un éditeur


Pour l’aspect plus technique, la RATP s’est adjoint les services de Micropole Institut. Durant sept mois, les équipes de l’organisme de formation ont travaillé de concert avec la RATP afin d’implémenter la suite Syfadis V5 de l’éditeur FuturSkill. « Mais avant cela, il a fallu tout mettre en inertie et réfléchir aux processus d’inscription, aux processus de catalogue », signale Laurent Bery, directeur d’ingénierie chez Micropole Institut. Pour bénéficier sur la plate-forme de l’ensemble des informations en rapport avec la formation, la solution a été directement connectée au SIRH de l’entreprise. Il suffit donc aujourd’hui aux managers de rentrer les noms des salariés inscrits à une formation dans le SIRH pour que ces derniers puissent accéder à l’information via « e-tinéraires ».

Diversifier l’offre de formation

Au-delà de la réduction des coûts que peut induire une telle plate-forme, la RATP a aussi misé sur le qualitatif. « Le e-learning permet de proposer des formations orientées vers les vrais besoins des salariés », a pu constater Jean-Marc Robinet. Présentiel ou non, modules liés au plan de formation ou modules en libre accès. Les stagiaires gagnent en propositions de formation. Et les managers améliorent la traçabilité sur les besoins présents et à venir. « Les premiers retours sont enthousiastes, les modules leur paraissent ludiques et intéressant. Tout cela est motivant pour les salariés », observe Jean-Marc Robinet.

Transférer cet article à un ami