Une marque employeur réussie grâce aux nouveaux modes de recrutements


Le vendredi 22 mars 2019 | Publi-reportage - Marque employeur
Une marque employeur réussie grâce aux nouveaux modes de recrutements - D.R.
La marque employeur devient un enjeu majeur pour les entreprises. En pleine guerre des talents, les entreprises mettent beaucoup de temps à recruter certains profils qui, à leur tour, deviennent de plus en plus exigeants. Elles doivent continuer à être sélectives tout en séduisant les candidats, en mettant en avant les avantages qu’elles offrent

Un enjeu clé pour les entreprises

Si les entreprises ont bien compris l’importance de la marque employeur, beaucoup oublient paradoxalement de soigner l’expérience de candidature. Nombres d’entre elles investissent dans leur site carrière, mais ne répondent pas aux candidatures - ou bien tardivement via un mail type. Ce qui est contre-productif : malgré les efforts déployés pour la marque employeur, les candidats resteront sur une mauvaise image de l’entreprise. Un parcours de recrutement leur faisant vivre une expérience agréable est donc crucial. En effet, les candidats peuvent être aussi clients d’une marque. Et si celle-ci leur laisse un mauvais souvenir, l’entreprise risque de perdre des clients, donc une partie de son business.

Se mettre au service des candidats avec les bonnes technologies

Pour aider les entreprises à améliorer le parcours des candidats, de nombreux outils et technologies sont désormais à la disposition des recruteurs. HRmatch permet de scorer automatiquement les CV à partir d’une offre d’emploi et d’avoir un parcours de candidature personnalisé en fonction des profils, ce qui permet de ne pas perdre les bons talents correspondants. C’est aussi la possibilité de compenser les lacunes en “hard skills” ou en expériences des candidats. Visiotalent transforme l’expérience de candidature : l’entretien vidéo différé est un excellent moyen pour les recruteurs de découvrir la personnalité et les soft skills des candidats. C’est également une façon de découvrir l’univers de l’entreprise et de se projeter davantage.

L’entretien vidéo différé, c’est quoi ?

C’est une étape du recrutement où le candidat répond en vidéo, via sa webcam ou son smartphone, à des questions définies par le recruteur. A l’inverse d’un entretien vidéo “live”, où le recruteur et le candidat doivent être connectés au même moment, le différé permet de répondre aux questions sans avoir à trouver un créneau commun. Le recruteur peut visionner la vidéo quand il le souhaite, utiliser l’entretien vidéo après avoir fait un premier tri de CV et remplacer l’entretien téléphonique de présélection. Visiotalent peut aussi être utilisé en première étape du recrutement : les candidats postulent en vidéo en répondant à des questions les valorisant. C’est le choix de plusieurs entreprises de la distribution ou de la restauration, pour qui les soft skills sont plus importantes que les expériences passées. Et ça fonctionne : comparativement à 2017, en 2018, plus de 87 % de candidatures additionnelles ont été envoyées avec Visiotalent.

L’entretien vidéo différé apprécié par les candidats

L’entretien vidéo présente de nombreux avantages : les candidats peuvent aller plus loin que leur CV, éviter les déplacements inutiles et passer l’entretien quand ça les arrange. Visiotalent permet d’ajouter des vidéos d’accueil, de remerciements, des témoignages, de poser les questions de l’entretien par vidéo. Les candidats sont alors plus enclins à s’enregistrer en vidéo si l’entreprise a également joué le jeu !

Par Louis Coulon, co-fondateur de CleverConnect

Transférer cet article à un ami