Tribune  : Marque employeur, attention aux promesses non tenues  ! Par Loïc Deo Van, SilkRoad


Le lundi 26 mai 2014 | Marque employeur
Tribune : Marque employeur, attention aux promesses non tenues !  Par Loïc Deo Van, SilkRo - D.R.
La marque employeur est au cœur des préoccupations des entreprises. Et pour cause : elle leur permet de renforcer leur attractivité auprès des potentiels candidats et de renvoyer une image professionnelle. Légitime, cette démarche peut toutefois être prolongée au travers de solutions d’onboarding, dédiées à l’intégration des recrues

Nombreuses sont aujourd’hui les entreprises à consacrer des budgets colossaux à leur communication RH. En capitalisant sur leur marque employeur et en valorisant leurs atouts, ces dernières renvoient une image positive et homogène aux clients, aux consommateurs mais aussi aux potentiels candidats. En ce sens, la marque employeur constitue un levier RH important pour les entreprises : non seulement elle nourrit leur processus de recrutement mais elle renforce également la rétention de leurs talents. Pour qu’elle porte ses fruits, la marque employeur doit toutefois délivrer des promesses que l’entreprise est en mesure de tenir. Dans certains secteurs d’activité tendus ou concurrentiels, les employeurs peuvent, par exemple, être tentés de faire de la surenchère dans leur communication pour attirer de nouveaux talents. Or, si les valeurs véhiculées à l’externe s’avèrent en contradiction avec la réalité du terrain, les collaborateurs, véritables ambassadeurs, peuvent ternir les discours corporate des entreprises, et nuire à leur réputation numérique, en s’exprimant de manière négative sur les réseaux sociaux, les forums, les blogs…

Les processus d’onboarding : un gage de crédibilité

Pour éviter un décalage entre les promesses véhiculées par la marque employeur et la réalité quotidienne de l’entreprise, l’éditeur SilkRoad conseille aux entreprises de s’outiller d’une solution d’onboarding. Ces systèmes, qui ont pour objectif de structurer l’intégration des nouvelles recrues en amont de leur prise de poste, peuvent permettre aux organisations de poursuivre les défis soutenus  par la marque employeur : en l’occurrence montrer qu’elles ont été transparentes dans leur communication en accueillant leurs nouveaux talents d’une manière rigoureuse et professionnelle et en leur proposant de mieux cerner leur futur environnement de travail. En accompagnant ces fraîches recrues au travers d’un parcours d’intégration en ligne, les entreprises confirment en effet leur volonté de considérer un recrutement comme un acte engageant. Ce type de dispositif constitue, par ailleurs, un argument supplémentaire en faveur de la marque employeur. Les bénéfices escomptés peuvent toutefois largement dépasser ce seul cadre. Grâce à ce type d’outil, les nouveaux collaborateurs sont plus rapidement opérationnels. Outre un dispositif d’intégration, l’onboarding est donc véritablement un vecteur de performance, au service des salariés.

A propos de l’auteur : Loïc Deo Van est responsable commercial chez l’éditeur américain SilkRoad, spécialisé dans les logiciels de gestion des talents en mode SaaS.

Transférer cet article à un ami