Safran concocte une «  boîte à outils  » des meilleures pratiques sociales anti-crise


Le lundi 05 octobre 2009 | Publi-reportage - Marque employeur

Le groupe Safran, qui chapeaute aujourd’hui près d’une trentaine de sociétés dont Sagem, Snecma, Labinal ou encore Hurel-Dubois, a choisi de capitaliser sur l’expérience acquise lors de crises antérieures.

Le groupe a passé en revue la douzaine d’accords GPEC signés dans ses différentes branches d’activités afin d’en déterminer les meilleures pratiques. Ces principes de gestion et de conventions sociales ont été compilés en une « boîte à outils » qui doit encore faire l’objet de discussions avec les syndicats.

Les dispositifs retenus concerneraient les 35 000 salariés du groupe. Ils seraient applicables jusqu’en 2012, année où le groupe prévoit une sortie de crise.

 

www.safran-group.com

Transférer cet article à un ami