Opération séduction au Crédit Agricole


Le jeudi 04 octobre 2012 | Marque employeur
Opération séduction au Crédit Agricole - D.R.

En ces temps de crise, les banques n’ont pas la cote. Le Crédit Agricole entend donc renforcer l’attractivité de sa marque employeur en s’affirmant comme une banque de proximité. Concrètement, quelles sont les actions menées dans le domaine du recrutement et de la gestion des RH ?


« Quand on parle marque employeur, on parle attractivité »

C’est ce que déclarait Pierre Deheunynck, DRH du groupe Crédit Agricole S.A., lors de la présentation de la stratégie de la banque concernant sa marque employeur. Avec 160 000 collaborateurs, le Crédit Agricole est le premier recruteur du secteur bancaire mais souffre pourtant d’un déficit d’attractivité auprès des jeunes diplômés, notamment pour la banque de détail. Ainsi, le site Dogfinance.com* publiait, cet été, le premier classement des meilleures marques employeurs dans les secteurs de la banque, de l’assurance et de la finance sur les réseaux sociaux. Nombre de fans et de tweets, qualité des publications ou encore nombre d’interactions… Le Crédit Agricole arrivait alors en 8ème position.
Outre les jeunes, la banque dirige aussi ses actions de communication vers les femmes. On peut, par exemple, citer la création du prix Louise Tallerie, destiné exclusivement aux étudiantes, pour promouvoir la parité, ou encore son partenariat avec le programme Eve, séminaire de leadership féminin, initié par Danone.

Les communautés de pratiques comme étape vers le Réseau Social d’Entreprise

Fil Twitter, annonces sur Google +, page Facebook, chaines sur YouTube et DailyMotion, page entreprise sur LinkedIn… La marque employeur se travaille notamment grâce à une forte présence sur les réseaux sociaux. Le Crédit Agricole ne déroge pas à la règle et veut imposer une image plus proche des gens et moins austère. La banque a, par exemple, lancé une initiative originale sur Facebook avec la page SOS Apprentis qui organise un concours vidéo où les apprentis racontent leurs pires expériences au travail sur un ton humoristique et décalé.

Le turn-over des équipes étant une des problématiques du groupe, le rôle de marque employeur dans la rétention des collaborateurs déjà présents dans l’entreprise n’est pas négligé. Ainsi, pour créer du lien en interne, il existe une cinquantaine de communautés, liées au travail ou non. Mais les communautés de pratiques existent depuis les années 90 aux États-Unis. On peut alors légitimement se demander pourquoi mettre en place un dispositif ancien et lourd à gérer alors que les Réseaux Sociaux d’Entreprise sont tendances, plus légers et plus attractifs ? « Au vue de la culture des banques et de la réglementation interne et externe, la mise en place du travail collaboratif est un vrai challenge. Nous devions passer par cette étape facilitatrice, explique Pierre Deheunynck. L’objectif est de faire en 3 ou 5 ans ce que les autres ont fait en 10 ! Nous sommes en mode laboratoire et avons décider d’y aller en deux temps. »

Evergreen : « un espace coopératif et coopératif »
Espaces verts, lounge design, baby foot… Comme l’impression que l’on a voulu donner un air de Silicon Valley à Montrouge. Le nouveau siège, ou plutôt « Campus Evergreen », du Crédit Agricole accueillera 10 000 collaborateurs d’ici 2015, sur un site de 8 hectares. Objectif : un bien-être accru au travail et « plus de collaboratif, d’échanges, de proximité, de transversalité, de créativité et, à l’inverse, moins de verticalité, de territoires réservés, dans un espace différent et décloisonné », explique Pierre Deheunynck, également directeur du programme Evergreen. À travers Evergreen, le Crédit Agricole veut « incarner l’image d’une entreprise responsable, soucieuse de ses clients et de celles et ceux qui y travaillent, respectueuse de l’environnement, ancrée dans la ville locale ». Et toujours le même leitmotiv : transformer le fonctionnement de la banque de l’intérieur pour un résultat qui se verra aussi de l’extérieur. Il sera même bientôt possible de visiter le campus Evergreen en 3D avec un avatar !

 

* Dogfinance est un réseau socio-professionnel français spécialisé dans la finance. L’étude a été réalisée lors du 1er semestre 2012.

Magali Morel

Transférer cet article à un ami